Comment ça aurait dû se passer

Comment ça aurait dû se passer #19 : Le Swiss Superman !

Lors de WrestleMania XXX, Cesaro et Jack Swagger ont perdu dans le Pré-Show dans un match pour les titres par équipe. Après le combat, le suisse trahit son partenaire. Il revient plus tard dans la soirée pour remporter la toute première Battle Royal en l’honneur d’Andre The Giant. Le lendemain il rélève être un Paul Heyman Guy.

Et après ? Il a remporté son match a Extreme Rules avant de partir sur une losing streak de 8 défaites en PPV jusqu’à remporter le titre Tag Team avec Tyson Kidd. Autrement dit, après cette année 2014, Cesaro est repartit en Tag Team comme si de rien n’était. On peut pas vraiment appeler ça un push. Donc on va changer tout ça !

Bien sûr on garde la trahison de Jack Swagger et la victoire à WrestleMania 30 ainsi que le ralliement avec Paul Heyman. Lors de Extreme Rules (2014), il bat Jack Swagger. A ce moment, il est face. Mais l’influence de son nouveau manager le pousse à faire un Heel-Turn. Il début alors une rivalité avec Rob Van Dam qu’il bat lors de Payback. Le mois suivant, il participe au Money in the Bank Ladder match pour la mallette mais échoue au profit de Seth Rollins. Lors de Battleground, il participe à la bataille royale pour le titre intercontinental, finalement remporté par The Miz. Lors de SummerSlam, il affronte The Miz et Dolph Ziggler pour le titre intercontinental. Il est finalement doublé par The Miz avec un Roll-Up. Après 3 défaites en PPV consécutives, il est temps de se remettre en selle. Comment ? En battant Sheamus pour remporter le championnat des Etats-Unis lors de Night of Champions.

Il bat a nouveau l’irlandais lors de Hell in a Cell. Quelques jours plus tard, il fait un face-turn en répondant à l’Open Challenge de Rusev dans un match qu’il perd. Le bulgare y gagne une chance au championnat des Etats-Unis qu’il remporte à Raw. Il obtient sa revanche à TLC dans un Chairs match qu’il perd. Le mois suivant, il participe au Royal Rumble match mais est éliminé par Dolph Ziggler. Frustré, il revient dans le match pour éliminer le Show-Off. Il rencontre à nouveau Ziggy lors de Fastlane dans un match qu’il remporte.

Lors du Biggest Stage of Them All, il remporte pour la deuxième fois la bataille royale en l’honneur du géant français. Après cette deuxième victoire a WrestleMania, il lance un challenge au WWE World Heavyweight champion, Seth Rollins. Il obtient son title match à Raw mais ne remporte pas le titre à cause d’une intervention de Randy Orton. Lors de Extreme Rules, il intervient dans le Main Event pour offrir la victoire à Seth Rollins. Il débute donc une rivalité avec la vipère qu’il bat lors de Payback avec un roll-up. Lors de Money in the Bank, lui et Randy Orton participent au Money in the Bank Ladder match, mais leur rivalité est tellement intense qu’ils délaissent le match pour se battre jusque dans les coulisses.

Cela mène à un match lors de Battleground, match remporté par Randy Orton. La revanche à donc lui lors de SummerSlam dans un No Holds Barred match remporté par Cesaro. Lors de Hell in a Cell, il répond au US Open Challenge de John Cena. Il remporte le match et le titre. Le lendemain, il est défié par Alberto Del Rio qui fait son retour. Je sais que Cesaro a subit une blessure à la fin de l’année 2015, donc on va partir du principe qu’il laisse le titre vacant et fera son retour au lendemain de WrestleMania 32, comme dans la vraie vie.

Donc, lorsqu’il fait son retour, il est toujours accompagné de Paul Heyman, mais il commence à répondre aux ovations du public, il enclance un face-turn qui culmine à Payback quand Paul Heyman l’empêche de remporter le titre intercontinental face au Miz. Il débute alors une rivalité avec Paul Heyman qui paye des catcheurs pour le défendre. Lors de Extreme Rules, c’est Baron Corbin qui représente Paul Heyman pour battre Cesaro. Le mois suivant, il tente de remporter la mallette du Money in the Bank, mais une intervention de Paul Heyman permet à Dean Ambrose de remporter le prix. Lors du Draft, il part à SmackDown LIVE. Finalement, Cesaro parvient à mettre les mains sur son ancien manager lors de Battleground. Il lui porte donc un Cesaro Swing avant de le placer dans le Sharpshooter. Il est arrêté par l’arrivée de Brock Lesnar qui l’agresse et lui porte un F5.

Cela mène a un combat entre les deux lors de SummerSlam 2016, que The Beast remporte par TKO (technical knock out) comme dans la vraie vie face à Randy Orton. Il est atteint d’une commotion cérébrale (kayfabe) et rate plusieurs PPV. Il fait néanmoins son retour lors de No Mercy pour attaquer Dolph Ziggler (heel-turn) après sa victoire pour le championnat intercontinental. Il intervient aux Survivor Series dans le combat entre Sami Zayn et Dolph Ziggler, causant un No Contest. Cela mène à un Triple Threat Ladder match entre Miz, Ziggler et Cesaro pour le titre intercontinental lors de TLC. Le match est finalement remporté par The Miz.

Il perd bien sûr le Royal Rumble match. Lors d’Elimination Chamber, il participe au match éponyme pour le titre WWE, mais perd. Lors de WrestleMania 33, il participe pour la troisième fois à la bataille royale en l’honneur d’Andre qu’il remporte à nouveau. Il est ensuite drafté à Raw ou il bat Dean Ambrose et The Miz pour remporté le titre intercontinental avant de conserver son titre jusqu’à aujourd’hui.