Comment ça aurait dû se passer

Comment ça aurait dû se passer #16 : Le Superstar Shake-Up!

Bon, je vais être franc, aujourd’hui j’ai la flemme. Du coup, cette chronique sera essentiellement composée d’images.

Donc, commençons par savoir qui est drafté ou, voici donc un jolie petit tableau !

Alors pourquoi ? Dean Ambrose est drafté pour teaser une éventuelle réunion du Shield. Puisqu’il emmène le titre intercontinental avec lui, Kevin Owens fait le chemin inverse pour équilibrer les titres secondaires, et puisqu’ils sont encore des rivaux, il emmène Chris Jericho avec lui.
Ensuite, bon, il faut bien drafter quelques jobbers, donc on a Apollo Crews, Sin Cara, Jinder Mahal, Kane, Curt Hawkins, Heath Slater & Rhyno et Bo Dallas. On inverse Becky Lynch et Charlotte Flair pour qu’elles puissent se renouveler.
On échange également les titres mondiaux, juste pour un peu de changement.

Bref, maintenant, parlons du PPV suivant, Payback et encore une fois, voila un tableau !

Alors. Pourquoi drafter Randy Orton et le WWE championship à Raw, si c’est pour que Bray Wyatt ramène le titre à SmackDown LIVE ? Pourquoi drafter Brock Lesnar et le Universal championship à SmackDown LIVE si il n’y lutte même pas un seul match ?

La réponse est très simple. Pour donner un petit côté imprévisible qui manque un peu à la WWE en ce moment. Et je parle même pas des résultats des matchs, mais juste du booking général. Ce double faux draft serait une idée parfaite pour que les fans retrouve ce sentiment d’incertitude dans le booking.

Backlash est beaucoup moins important dans cette story, puisqu’il ne suit pas directement le draft et a donc une carte beaucoup plus stable.

Alors, qu’est-ce que vous en avez passé ?

À Propos de l'Auteur

DW

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter