Comment ça aurait dû se passer

Comment ça aurait dû se passer #10 : Showing-Off at the Top of the World

Derrière se titre bilingue (#JeMeLaPète) se cache une remasterisation (ce mot n’existe pas) de la carrière de celui qui a toujours été à deux doigts de toucher les étoiles, mais qui a toujours fini dans le caniveau.
Retour donc sur la carrière de l’éternel du Show-Off, plus précisément sur son run de champion du monde poids-lourds.

On commence lors de Money in the Bank, en 2012. Dolph Ziggler décroche la mallette bleu dans un Ladder match palpitant. Cette victoire lui donne le droit à un World Title match, ou et quand il veut.
Cette mallette, il va l’encaisser lors de WrestleMania 29. Il bat le fraichement couronné champion Jack Swagger pour remporter le championnat du monde poids-lourds pour la première fois de sa carrière (on va éviter de lui donner un titre sans combattre, c’est assez discréditant comme truc). Donc, cela mène à un Triple Threat Ladder match à Extreme Rules entre lui, le Real American Jack Swagger, et Alberto Del Rio. Le combat est bien évidemment remporté par le Show-Off.

/!\ ATTENTION /!\
Je sais parfaitement que Dolph Ziggler a subit une blessure qui l’a écarté des rings avant Extreme Rules.
Le truc avec les blessures, c’est qu’elles arrivent quand un catcheur est au mauvais endroit, au mauvais moment.
Donc, si je le booke pour qu’il ne soit pas à cet endroit, à ce moment, il n’y aura pas de blessure. CQFD.

Quelques jours plus tard, à Raw, Alberto Del Rio s’impose face à Jack Swagger pour devenir le challenger No. 1 du Show-Off à Payback. Lors de ce PPV, Dolph Ziggler se montre très résistant et courageux face aux coups de pied du mexicain qui finit par remporter le titre suprême. On assiste à un Double Turn. Le Show-Off obtient sa revanche lors de Money in the Bank et s’impose par disqualification lorsque ADR l’attaque avec la ceinture.
Tout ça mène à un No Disqualification match à SummerSlam. Le combat dure une vingtaine de minutes et se termine avec une victoire par roll-up de Ziggler. Après le combat, il est passé à tabac par l’ancien champion qui le blesse au bras et au crâne. Dolph est diagnostiqué avec une commotion cérébrale qui le tiendra éloigné des rings pendant plusieurs mois, il doit donc rendre son titre vacant.
On a droit à une cérémonie très émouvantes au lendemain de SummerSlam.

En l’absence du blondinet, c’est Alberto Del Rio qui récupère le titre lors de Night of Champions en battant Rob Van Dam. Il bat à nouveau RVD lors de Battleground. Au lendemain de Battleground, Ziggler fait son retour et agresse le mexicain. Cela mène à un combat entre les deux lors de Hell in a Cell. Combat remporté par Del Rio en profitant de la blessure de son adversaire. Après le match, Ziggy surprend le champion avec un Superkick, permettant à Damien Sandow d’encaisser sa mallette sur l’aristocrate mexicain pour devenir champion du monde poids-lourds.

Cela mène à un Triple Threat match (Sandow // Del Rio // Ziggler) lors des Survivor Series, remporté par Damien Sandow avec un roll-up.

Lors de TLC : trois matchs principaux (et aucune unification de titre parce que … j’ai envie.)

01 Alberto Del Rio vs Dolph Ziggler Ladder match pour une chance au World Heavyweight championship
02 Damien Sandow© vs John Cena Chairs match pour le World Heavyweight championship
03 Randy Orton© vs Daniel Bryan TLC match pour le WWE championship

DONC. Ces combats sont respectivement remportés par Dolph Ziggler, Damien Sandow et Randy Orton.

Lors du premier PPV de l’année 2014, Dolph Ziggler bat Damien Sandow et devient un triple champion du monde poids-lourds. Il bat à nouveau The Intellectual Savior of the Masses lors d’Elimination Chamber. Lors de WrestleMania 30, il défend son titre face au vainqueur du Royal Rumble, Batista. (alors que Randy Orton défend son titre contre Daniel Bryan).

Bien sûr Batista remporte le combat et le titre. La revanche à lieu à Extreme Rules, dans un No DQ match, remporté par Dolph Ziggler qui profite de l’aide du Shield, menant à un Shield vs Evolution unique à Payback.

Dolph Ziggler est maintenant un quadruple champion du monde, il s’est installé très profondément dans l’histoire de la WWE et devient un challenger et un champion très crédible. De plus, ce dernier règne (obtenu après une victoire sur Batista quand même), pourra durer plus longtemps puisqu’il ne subira pas les contraintes qu’étaient Sandow, Del Rio et Batista. D’ailleurs, si Brock Lesnar remporte le WWE championship et disparait avec, c’est Dolph Ziggler et son titre poids-lourds qui auront l’honneur de clôre les PPVs que la bête va rater. Bref, le moment parfait pour avoir un règne de plusieurs mois (voire même champion jusqu’à WrestleMania 31 si on est audacieux).

La semaine prochaine, on va clore la deuxième saison (déjà) en parlant d’une équipe. Qui n’a duré que quelques mois. Composé de deux Heels très différents. On va parler d’une équipe VRAIment EXTRAORDINAIRE.

À Propos de l'Auteur

DW

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter