Chroniques

PLAYLIST: Les musiciens qui remercient les catcheurs de la WWE pour leurs entrées.

Bon, déjà, les présentations s’imposent : Mon nom est Gouldo et je suis Illustrateur sur mon blog et sur la page Facebook de la Bot-Nation. Et comme je suis un fan de catch et de musique en tout genre, j’ai proposé à un ami postant sur ce magnifique site qu’est Direct Wrestling une mini-série de 4 articles sur le rapport entre la musique et le catch. Ça paraitra les vendredis et durera pendant le mois avant Wrestlemania, et ça vous permettra de patienter avant le plus gros show de catch américain.
Après 3 cas de figure qui me semblaient difficiles à retracer, je suis arrivé au cas de figure dit « de la mort »: les chansons utilisées par des catcheurs issues d’albums de musique qui n’ont rien à voir avec le catch. Oui, parce qu’a un moment, s’il faut utiliser des chansons cools pour rentrer sur le ring, on ne cherche pas midi à quatorze heures, on peux taper dedans si on a l’autorisations des groupes… et des majors. Toutefois, une règle s’impose: je ne me concentre uniquement sur les themes de la WWF/E, ceux qu’ils ont fait en dehors seront dans les mentions honorables. C’est parti pour 3 tracks qui ne s’annonceront pas éclectiques car uniquement composé de rock (quoique…) et vous verrez qu’il y en n’a pas des paquets.

Wrestlemania 27, une annonce de revanche entre Triple H et The Undertaker. Les derniers reliquats d’un passé épique, l’une avec une série d’invincibilité à Wreslemania, (19 victoires pour 0 defaites à l’epoque) un personnage charismatique de fossoyeur/zombie (les gimmicks de la WWF/E dans les années 80…) et un autre personnage un poil plus calme de motard, (ce qu’il est réellement dans la vraie vie…) et l’autre en tant qu’ancien aristocrate, anarchiste avec Degeneration-X, chef de clan représentant le meilleur de la WWE avec Evolution, catcheur émérité et futur gestionnaire de la WWE. Les 2 se sont déjà mis sur la gueule 1 fois à Wrestlemania (WM 17 ), et la 2e sera la fin d’une ère (enfin, avant WM 28). Et quoi de mieux qu’une chanson de Johnny Cash, Ain’t no grave, sortie à titre posthume sur American VI: Ain’t No Graves (bon album, au passage) pour représenter un fossoyeur qui a enterré ses amis, ses frères ?
(et pour la petite note, Johnny Cash est mort le 12 septembre 2003, soit la veille de mon anniversaire, et j’allais avoir 12 ans. oui, on s’en fout, mais j’avais envie de le souligner.)

Alter Bridge, groupe de Metal construit sur les cendres de Creed, ont quand même fait fort pour leur premier album, One Day Remains, sortie en 2004:  placer un titre pour un jeu de la NFL, 2 autres pour des films estampillé Marvel/Fox, (les 4 fantastiques avec Jessica Alba, Elektra avec Jennifer Garner… paye tes bons films) un titre inédit pour un magasine musical, un EP pour l’europe et un theme d’entrée pour Edge, Metallingus. Theme qu’il gardera jusqu’à la fin de sa carrière en 2011.
Et à partir de 2004, Edge était en feu: il vole la petite amie de Matt Hardy (Lita) IRL et ça devient une storyline, il a une rivalité contre John Cena avec le World Heavyweight Championship, la formation avec Randy Orton de la Rated RKO contre Degeneration-X, il a une histoire avec Vickie Guerrero, (oh non, pas elle) a des sosies/neveux qui ont repris le délire (Curt Hawkins et Zack Ryder) et a une rivalité classe avec The Undertaker. Il peut aussi se vanter d’avoir crée ET remporté un match à stipulation pour un contrat « anytime, anywhere » pour un titre majeur, soit une épée de Damocles au dessus des champions. Le nom de cette Stipulation ? Le Money In The Bank Ladder Match ! Oui, rien que ça !

En me basant sur les playlists précédentes et sur le peu de titres d’artistes autres que ceux attitrés de la WWE, je tombe sur Kid Rock, avec American Bad Ass, issue de l’album The History of Rock sortie en 2000, et qui donnera le nom de la gimmick « Biker » de The Undertaker. Que dire de plus que ce qui a été dit plus haut ? À part que cette gimmick est sous estimée, au final… mais ce n’est pas le debat. Sinon, que dire de plus à part que ce theme n’a été utilisé que 6 mois ?
(petite notule, au passage, Kid Rock avait chanté un des themes de Wrestlemania 25, So Hott et celui de Wrestlemania 30, c’est cadeau! )
En mention honorable, je suis obligé de citer pour la WWE Killswitch Engaged pour CM Punk et Randy Orton, Limp Bizkit pour The Undertaker et Our Lady Peace pour Chris Benoit (bien que Whatever, soit le theme de Chris Benoit, apparaît seulement en live sur une version collector de l’album Gravity, et qu’il n’est plus joué par le groupe pour des raisons… morbides mais logiques, diront nous.) Sinon, en dehors de la WWE, on peux citer L7 pour Brian « Rogue Horseman » Pillman à la ECW et pour Jon Moxley (futur Dean Ambrose) à la CZW (2 feds sanglants, ne mattez pas si vous ne supportez pas la vue de ce fluide vital) ainsi que Marylin Manson pour Decay à la TNA, Living Color pour CM Punk à ROH et WWE et The Offspring pour Raven à la ECW. Rajoutons aussi Insane Clown Posse pour eux à ECW, WCW et TNA… et c’est deja pas mal!
Rendez vous vendredi prochain pour la derniere Playlist Pre-Wrestlemania, avec comme indice « Nous avons le meilleur bassiste au monde, et il a besoin d’une pièce », et en esperant vous avoir contenté, je vous souhaite à tous une bonne écoute et un bon week-end.
À très vite!

À Propos de l'Auteur

Nacir

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter