Comment ça aurait dû se passer

Comment ça aurait dû se passer #7 : un 'Vent de Changement' à la WWE

Avant de commencer, je voudrais m’excuser de ne pas avoir posté de chronique la semaine dernière, j’ai été pris de cours, je ne m’y suis pas pris assez à l’avance, j’ai pris du retard dans mon travail, bref, tout c’est enchainé et j’ai du faire des concessions, et c’est ma chronique qui y est passé.

Aujourd’hui, on ne va pas parler des débuts de Finn Bàlor comme c’était prévu, mais bien de la proposition que vous avez choisi via le sondage que  j’avais proposé il y a a peu. On commence donc la deuxième saison de cette série avec les débuts de Wade Barrett après la Nexus.

Pour commencer, mettons nous d’accord sur ce qu’est la fin de la Nexus. Est-ce que c’est sa défaite à TLC face à John Cena ? Son expulsion du groupe par CM Punk ? Les débuts du Corre ? La fin du Corre et ses débuts en solo ?

J’ai choisi d’utiliser cette dernière proposition. DONC.

Notre histoire commence à Capitol Punishment ou Wade Barrett conserve son titre en battant Ezekiel Jackson. Soyons réaliste, Jackson n’était pas prêt pour un run en solo, il vaut mieux installer une vrai rivalité et un vrai personnage. Bref. Barrett conserve son titre seul, sans aide. Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette bleu à cause de Daniel Bryan. Frustré, il agresse D-Bryan lors du SmackDown suivant. Il débute une rivalité avec le futur barbu qui culmine à SummerSlam lorsqu’il conserve son titre intercontinental en 1 contre 1.

Quelques semaines plus tard, Cody Rhodes remporte un tournoi en battant Ezekiel Jackson en finale et devient challenger No. 1 au titre de l’anglais. Les deux s’affrontent à SmackDown, mais Jackson intervient, cause une double disqualification. Un Triple Threat match et annoncé pour Night of Champions, avec une victoire de Cody qui fait le tombé sur Ezekiel. Quelques jours plus tard, Wade Barrett perd son match revanche en 1 contre 1 à cause d’une distraction de Jackson.

On a donc un combat entre Ezekiel Jackson et Wade Barrett lors de Hell in a Cell, remporté par Jackson par Count-Out. La revanche à lieu lors de Vengeance. Cette fois-ci, dans un Falls Count Anywhere match. Wade remporte le combat après un Wasteland sur un comptoir de bar.

Après cette victoire, Wade Barrett lance un défi à Mark Henry, le champion du monde poids-lourds. Il perd contre Big Show et n’obtient pas son Title match. Il tente d’attaquer le Big Show aux Survivor Series, mais est mit KO avec un WMD. Toutefois, sa distraction permet à Henry de placer son World Strongest Slam pour conserver son titre. Frustré, le géant porte un WMD à Henry et un Chokeslam à travers la table des commentateurs. Daniel Bryan en profite pour encaisser sa mallette et remporter le titre poids-lourds.

Après le show, Wade Barrett débute une rivalité avec Big Show jusqu’à TLC ou il bat le géant dans un Chairs match. Pendant ce temps, Daniel Bryan battait Mark Henry par décompte exterieur. Lors du Royal Rumble, Bryan défend son titre dans un Steel Cage match, face à Mark Henry et Wade Barrett. Finalement, D-Bryan parvient de quitter la cage en profitant de l’aide du Big Show (puisque Bryan est toujours face).

Lors d’Elimination Chamber, Daniel Bryan défend sa ceinture face à Big Show, Mark Henry, Wade Barrett, Cody Rhodes et Santino Marella. C’est dans ce match que Bryan fait son Heel-Turn. Il profite d’une Double Superplex de Barrett et Rhodes sur le Big Show pour placer un Diving Headbutt éliminer le géant. Un peu plus tard, un roll-up de Marella brise les rêves de Barrett. Frustré, l’anglais porte son Wasteland à Santino Marella, l’offrant en pature à Cody Rhodes.

Le lendemain, Wade Barrett NE PARTICIPE PAS a la bataille royale dans laquelle il s’est blessé. A la place, il affronte Santino Marella et le bat en moins d’une minute. Le lendemain, à SmackDown, il fait face au toujours champion Daniel Bryan pour demander un Title match. Le soir même, il perd contre Sheamus et n’obtient pas son match.

Le lendemain, il agresse Sheamus et le blesse. Résultat, l’irlandais doit laisser le titre vacant. Lors d’Extreme Rules, Wade Barrett bat Daniel Bryan et devient champion du monde poids-lourds. Lors d’Over the Limit, il défend son titre face à Sheamus, Randy Orton, Alberto Del Rio et Chris Jericho dans un Scramble match. Il conserve son titre avec un roll-up sur Randy Orton dans les 10 dernière secondes. Il arrive champion à No Way Out, mais il le perd face à Sheamus. Lors de Money in the Bank, il perd son match revanche.

Après ça, il descend un peu en mid-card lorsqu’il remporte le titre intercontinental des mains de Christian. lors de Night of Champions, il laisse le titre au Miz dans un Fatal 5-Way match avec Sin Cara, Cody Rhodes et Rey Mysterio. Après ce court run, il débute une rivalité avec Randy Orton qu’il bat à Hell in a Cell, avant de perdre la revanche à Raw. Lors des Survivor Series, il fait partie de la Team Ziggler, qui bat la Team Orton. Lors de TLC, il s’impose face à Randy Orton dans un Tables match.

Barrett participe au Royal Rumble match en 2013, mais est éliminé par Bo Dallas qu’il élimine en retour. Il affronte Bo Dallas lors d’Elimination Chamber mais perd en moins d’une minute. Le lendemain, il participe à une bataille royale pour une chance au titre intercontinental, mais il est (encore) éliminé par Bo Dallas. Finalement, Dallas remporte le combat et affrontera The Miz à WrestleMania 29.

Malheureusement, Dallas est passé à tabac par Barrett qui prend sa place et remporte le titre intercontinental. Quelques semaines plus tard, Bo Dallas fait son retour et obtient son titre match lors de Extreme Rules, dans un Triple Threat match, remporté par Wade Barrett.

Lors de Payback, il affronte Bo Dallas en 1 contre 1 et conserve son titre par décompte exterieur. Finalement, Bo Dallas devient champion lors du dernier Raw avant Money in the Bank en remportant un 2 out of 3 Falls match. 6 jours plus tard, Wade Barrett remporte la mallette de SmackDown qu’il encaisse le soir même en battant Alberto Del Rio après que ce-dernier ait été victime d’une agression de Dolph Ziggler.

Il conserve son titre jusqu’à Hell in a Cell ou il le laisse à John Cena. Il perd également son match revanche aux Survivor Series.

Après ça, il est installé comme un Main Eventer sur lequel on peut compter, double champion du monde, triple champion intercontinental, bref, il ne peut qu’avoir un futur brillant. De toute façon, ça ne pourra pas être pire que ce qu’il a réellement eu.

Alors, ça vous a plu ? Qu’est-ce que vous aurez voulu changé ?

La semaine prochaine :      

À Propos de l'Auteur

DW

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter