Comment ça aurait dû se passer

Comment ça aurait dû se passer #4 : Kofi Kingston contre le plafond de verre de la WWE

Bonjour à tous ! Comme vous l’avez peut-être deviné à la fin de la chronique de la semaine dernière, aujourd’hui, on va parler de Kofi Kingston. Plus précisément, de son ascension vers le Main Event.

Selon moi, son ascension commence en 2009, avec sa rivalité avec Randy Orton qu’il élimine lors des Survivor Series pour offrir la victoire à son équipe en étant le dernier survivant du combat. Lors du PPV suivant, TLC, Randy Orton s’incline par décompte exterieur face au ghanéen. Après le match, Kofi est victime d’un passage à tabac et est mit hors jeu par un Punt Kick.

Il disparait donc quelques semaines avant de faire son retour dans le Royal Rumble match. Malheureusement, il est victime de l’alliance de Ted DiBiase Jr et Cody Rhodes et est très vite éliminé.
Lors du PPV Elimination Chamber, il participe à un Elimination Chamber match pour le WWE championship, mais, après avoir éliminé Randy Orton et Ted DiBiase Jr, il est lui-même contraint de quitter le match, après un brogue Kick et un High Cross de Sheamus.

Lors de WrestleMania XXVI, il voit la mallette du Money in the Bank lui filer sous le nez, au profit du toujours Intercontinental champion, Drew McIntyre. Pas Jack Swagger qui n’était pas encore prêt selon moi lorsqu’il a décrochée la mallette. Bref, après le Showcase of the Immortals, il débute une rivalité avec Drew McIntyre qu’il bat pour le Intercontinental champion à Extreme Rules. Le même soir, il empêche l’écossais d’encaisser sa mallette sur Chris Jericho, toujours champion du monde poids-lourds.

Lors de Over the Limit, Kofi Kingston met un terme à sa rivalité avec l’écossais en le battant dans un Steel Cage match. Quelques mois plus tard, il remporte le Money in the Bank Ladder match de SmackDown.  Le soir même, Rey Mysterio subit le cash-in de Drew McIntyre qui devient champion. Avant d’être lui-même attaqué par Kofi Kingston qui remporte le World Heavyweight champion pour la première fois de sa carrière.

Lors de SummerSlam, c’est la dégringolade pour Kofi Kingston, il perd coup sur coup, le titre intercontinental (au profit de Rey Mysterio) et le championnat mondial (au profit de Drew McIntyre). Il perdra également ses deux combats revanche. A ce moment là, il semble au fond du gouffre, totalement perdu.

Cependant, quelques semaines plus tard, il s’impose contre Rey Mysterio et « Dashing » Cody Rhodes, dans un Triple Threat match et devient challenger No. 1 au championnat du monde poids-lourds. Lors de Hell in a Cell, il s’impose face à McIntyre, mais seulement par décompte exterieur. Nouvelle déception lors de Bragging Right lorsque le champion se disqualifie en frappant la nuque de son adversaire avec sa ceinture.

Kofi Kingston parvient tout de même à obtenir une dernière revanche, un Street Fight match lors des Survivor Series, qu’il finit par remporter pour devenir champion du monde pour la deuxième fois. Il bat à nouveau McIntyre dans un Ladder match lors de TLC, alors que le même show voyait Edge accéder au rang de challenger No. 1. Il retrouve Kofi lors du Royal Rumble, avec Dolph Ziggler qui a remporté un match de challenger à SmackDown. Le Ghanéen parvient à conserver en faisant le tombé sur le Show-Off.

Un mois plus tard, il se retrouve à nouveau dans la chambre d’élimination, cette fois-ci face à Edge, Rey Mysterio, Drew McIntyre, Kane et Dolph Ziggler. Il atteint le Top 3 (avec Edge et Mysterio), mais est contraint d’abandonner son titre après avoir subit un Spear en plein air de la Rated-R Superstar.

Après ce deuxième règne de champion du monde, Kofi Kingston retourne dans la course au Intercontinental championship, qu’il ne remporte pas à WrestleMania 27, face à Wade Barrett. Il gagne la revanche lors d’Extreme Rules, mais seulement par disqualification.Lors de Capitol Punishment, il obtient, tout comme Ezekiel Jackson, une chance au titre de l’anglais, mais c’est finalement Big Zeke qui remporte l’or.

Lors de Money in the Bank, rebelote pour le Dreadlock Dynamo qui décroche une nouvelle fois la précieuse mallette. Mais cette fois-ci, il la cède à Daniel Bryan lors de SummerSlam. Il obtient tout de même un World Heavyweight championship match, mais perd contre Mark Henry à SmackDown. Après le combat, le World Strongest Man blesse la jambe de son adversaire qui sera absent plusieurs mois.

Il fait son retour lors de TLC pour distraire son agresseur, offrant le titre poids-lourds au Big Show. Puis à Daniel Bryan qui encaisse la mallette.

Lors du Royal Rumble, on a un Fatal 4-Way Steel Cage match entre les quatre protagonistes. A la fin du combat, Daniel Bryan et Kofi Kingston sortent de la cage en même temps. Cette fin offre à Kofi Kingston une place d’office dans l’Elimination Chamber pour le World Heavyweight championship, dans lequel il sera rejoint par Big Show, Cody Rhodes, Wade Barrett … et Santino Marella. Parce qu’il mérite au moins un match important.Kofi Kingston arrive donc dans le face à face final, mais tape sur le Yes! Lock, pour la victoire de Daniel Bryan.

Après ça, Kofi Kingston représentera sûrement la Team Teddy à WrestleMania, mais ça ne l’empêche pas de revenir dans le Main Event dès que possible puisque pendant plus de 2 ans, il aura prouvé qu’il a ce qu’il faut pour être dans le Main Event.

Alors ? Des Avis ? Des commentaires ? La semaine prochaine, on aura un hors-série sur un sujet que beaucoup de fans de catch attendent depuis longtemps. Ce serait plutôt un ‘Comment ça devrait se passer …’

Indice: Anakin Skywalker

                                         

À Propos de l'Auteur

DW

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter