Chroniques Comment ça aurait dû se passer

[COMMENT CA AURAIT DU SE PASSER #2] Seth Rollins et son Face Turn loupé.

La semaine dernière, j’écrivais que les débuts de la Wyatt Family n’avaient rien de désastreux, et que je n’avais pas beaucoup à leur reprocher. Aujourd’hui, on va parler de quelque chose, de plus récent et de beaucoup, BEAUCOUP, plus stupide. Le face-turn de Seth Rollins. Seth Rollins n’a rien fait pour devenir un ‘Good Guy’. D’ailleurs, le jour même de son Face-Turn, il allait se servir de Triple H pour remporter le Universal championship ! Et la semaine suivante, il est gentil ? Bullshit ! Donc … voila comment ça aurait dû se passer !
Le timing était bon, il était évident que Seth Rollins serait adulé lors de son retour de blessure, et il était encore plus évident que son Face-Turn aurait lieu peu après. Sauf que non. Pour les fans, il a toujours été face. Pourquoi ? Bah il était en rivalité avec Roman Reigns. Je n’ai pas de haine particulière pour le samoan mais apparemment, la foule de Newark avait quelque chose contre lui, parce qu’elle n’a pas semblé très dérangée par l’attaque qu’il a subit après sa victoire en Main Event. BREF.
Après avoir fait son retour à Extreme Rules en attaquant Roman Reigns, Seth Rollins obtient son Title Shot lors de Money in the Bank, et lors de ce combat, on assiste à un Double Turn. Roman Reigns donne absolument tout ce qu’il a pour la victoire, allant jusqu’à s’aider des cordes, profiter d’un arbitre KO pour utiliser une chaise et frapper Seth Rollins dans les parties. De son côté, l’Architecte du Shield fait preuve d’une détermination sans faille et se dégage après DEUX SPEARS. Mais à la fin, Roman Reigns en place un troisième et …. conserve son titre. Il n’existe pas de mot pour vous expliquer à quel point il aurait été hué. Un vrai Heel-Turn, et sûrement le meilleur depuis plusieurs années.
Bien sûr, Seth Rollins obtient sa revanche lors de Battleground, mais il perd. Encore. Roman Reigns devient l’être humain le plus détesté de cette planète. (Pour éviter une émeute, il est évident que ce sera le moment pour envoyer Dean Ambrose et sa mallette jaune, emmenant au dernier moment le titre suprême à SmackDown.) Le lendemain, Roman Reigns est frustré et se défoule sur Seth Rollins et le blesse. Seth Rollins est annoncé absent pendant plusieurs semaines. En parallèle, Roman Reigns vs Finn Bàlor pour le Universal championship est annoncé pour SummerSlam, et le combat est bien sûr remporté par … Roman Reigns. Désolé. Mais après le combat, Seth Rollins fait un retour triomphal et détruit le samoan. Littéralement. Et le passage à tabac se termine avec … un Curb Stomp sur le sol en béton. Pourquoi ? Si on veut bannir le Curb Stomp, il faut en faire une story : la prise est réellement trop dangereuse et après cette prise, Roman Reigns disparait pendant plusieurs semaines voire mois. Et Seth Rollins est suspendu pour avoir utilisée cette prise.
Et a ce moment, vous vous demandez : ‘Mais, si Roman Reigns est blessé, qu’arrive-t’il au titre Universel ?’ Lors de Clash of Champion, Finn Bàlor bat Kevin Owens, Chris Jericho et Sami Zayn pour devenir Challenger No. 1 au titre. Et lorsque Roman Reigns fait son retour, on lui annonce qu’il affrontera le Demon King lors de Hell in a Cell dans la stipulation éponyme. Une semaine plus tard, Seth Rollins revient et demande son match contre Roman Reigns. Mais pour l’obtenir, il devra battre … Kevin Owens et Chris Jericho dans un 2 on 1 No Holds Barred Handicap match. Bien sûr Seth Rollins gagne et transforme le combat en Triple Threat. Lors de Hell in a Cell, il y a deux solutions. Soit on donne aux fans ce qu’ils veulent en faisant gagner Finn Bàlor, soit on décide de crédibiliser le nouveau titre mondial au maximum en donnant au premier champion un règne assez long. Dans les deux cas, Seth Rollins perd … encore.
Bon, les Survivor Series seront un peu un coup de frein dans la rivalité, puisque Reigns et Rollins seront contraints de s’allier. Ils arrivent ensemble en finale, face à Orton et Wyatt, mais au dernier moment, BAM ! PEDIGREE ! OUTTA NOWHERE ! Le lendemain, Seth Rollins est punit pour avoir coûté la victoire à Raw, il affronte Braun Strowman et perd. Lors de Roadblock, on a une revanche entre Roman Reigns et Seth Rollins (pour le titre ou non, selon ce que vous avez décidé lors de Hell in a Cell – si Bàlor est champion, il affronte Kevin Owens et perd le titre).
Le combat est vendu comme le dernier ! One Last Chance ! La dernière chance de Seth pour enfin battre Roman Reigns. Le combat est un 60 Minutes Iron Man match, remporté par Seth Rollins, avec un score de 2-1 après un temps supplémentaire.
Lors du Royal Rumble, Seth Rollins ne remporte pas la bataille royale géante, trahit par Triple H. Le combat entre les deux est presque officiel. Lors de Fastlane, Seth Rollins obtient enfin son Universal Title match, contre Kevin Owens, mais il perd. A cause de Triple H. Encore une fois. Finalement, Seth Rollins bat Triple H lors du Biggest Stage of Them All, et s’installe comme l’un des principaux Babyfaces de la fédération pour les prochaines années.
Voila comment ça aurait dû se passer !

À Propos de l'Auteur

DirectWrestling

1 Commentaire

Cliquez Ici pour Commenter

  • Petite précision pour fastlane :
    Owens vs Rollins pour le Universal champion, mais si Owens a remporté le titre à Roadblock, c’est évidemment lui qui défend son titre !