Dans L'Oeil de Cora

#DansL’OeilDeCora : Billet du Mois d'Octobre.

Avant toute chose, un joyeux Halloween à tous les lecteurs de Direct Wrestling ! Si cette fin de mois marque le moment de se goinfrer de bonbons déguisés, c’est aussi le moment de faire le petit bilan du mois d’Octobre et de ce que nous as proposé là WWE.

Commençons par le show Rouge. Ce mois ci me laisse un peu sceptique, vous avez sûrement vu des épisodes de séries ou les personnages vivent en boucle la même journée, c’est un peu le sentiment que j’ai concernant la WWE en ce moment, l’impression de tourner toujours autour des même choses.

Côté championnat Universal, le trio Owens/Jericho/Rollins tente de rendre l’enjeu de la ceinture intéressant, certains arrivent à rire de la fameuse « List » de Jericho, en ce qui me concerne c’est trop faible pour réussir à me tenir en haleine. Jericho est très bon dans son rôle de Heel, aucun souci là dessus, Owens rempli son rôle aussi, mais additionné à Rollins qui, pour moi, n’arrive toujours pas à se positionner en face ou même « tweener » par défaut, ça ne fonctionne pas trop.

Chez les Femmes, concernant le championnat c’est un peu le même constat, sauf qu’on connait la rivalité Charlotte/Sasha depuis Wrestlemania, donc c’est peu intéressant, malgré les progrès énormes de Charlotte au micro qui nous a offert des promos superbes,le petit jeu de ping pong entre les deux a aussi mis un coup à la rivalité, même le match en cage ne réussi pas à m’emballer, et je me demande ce que la WWE envisage ensuite pour la course au titre, je rêverais d’une intervention de Nia Jax (qu’on ne voit plus depuis quelques temps) à HIAC mais je pense que j’en demande un peu trop. A côté de ça, on a Dana Brooke et Bayley qui sont en rivalité pour « faire joli », enfin c’est l’impression que ça donne, et c’est assez mal fait, donc pas vraiment intéressant non plus. Espérons que le retour d’Emma (j’espère à Raw) donnera un peu de fraîcheur à la division féminine qui manque d’originalité.

Chez les Tag Team, avec The New Day champions depuis si longtemps c’est compliqué aussi de faire du neuf, n’ayant jamais accroché au duo Sheamus/Cesaro, c’est encore un point faible, mais c’est compréhensible, si la WWE veut encore laisser The New Day champions, on risque forcément de passer par ce genre de phase un peu longue. On a aussi une rivalité The Club Vs Enzo & Cass, malheureusement, la WWE a descendu le Club tellement bas de par le booking vraiment mauvais de l’équipe que c’est difficile de voir quel avenir ils peuvent avoir.

Strowman se retrouve dans le cas du booking ridicule aussi, en affrontant des lutteurs locaux, menaçant de partir si on ne lui donne pas plus, pour finalement fuir quand Sami Zayn vient l’affronter, c’est pas vraiment comme ça qu’on pourra le voir comme un vrai destructeur.

Pour le titre U.S, même constat, une rivalité qu’on connait, qui ne change pas vraiment des deux derniers mois. Rien de vraiment original.

La division Cruiserweight elle, continue de faire son chemin, j’suis pas particulièrement emballé, parce que je trouve que ça a mal été amené, et j’ai du mal à m’intéresser à quelque chose uniquement pour le in ring, j’ai besoin d’avoir des personnalités construites chez les lutteurs, et pour le moment, ce n’est pas ce que je vois.

Mais le plus gros événement de ce mois fut le retour de Goldberg, qui nous a offert une belle promo pour son retour, j’ai des doutes concernant le match à venir ceci dit.

Côté Smackdown, on reste dans des rivalités qu’on connait mais c’est un peu différent.

Orton & Wyatt continuent de nous offrir un peu d’originalité, mais le retour de Luke Harper, et ce côté « déjà vu » a un peu cassé tout ce qui avait été construit entre Randy & Bray, Kane est venu se greffé au tout simplement pour que Randy se range du côté de la Wyatt Family…Pour le moment je n’ai aucune idée de ce que ça donnera ensuite, mais au moins, c’est surprenant.

On se retrouve avec le titre I.C mêlé au tag team, j’suis pas vraiment très fan de voir le Spirit Squad là dedans, dans le cadre de la rivalité entre Ziggler & The Miz c’était logique, mais là, ça a perdu un peu de son utilité, et j’aurais tendance à préféré voir des constructions de rivalités pour les ceintures plutôt que le tout mélangé.

La blessure de Becky Lynch a plutôt bien été géré par Smackdown, vu que chez eux, la division féminine est mieux exploitée, malgré la blessure et l’absence de Becky, ils ont pu compter sur les autres lutteuses pour compenser.

Des débuts presque catastrophiques pour Curt Hawkins, qui se retrouve avec un booking à la va Marie. On a quelques matchs de tag team de temps en temps, c’est plutôt intelligent de ne pas les laisser de côté même si les champions comble en jouant les aides de Ziggler.

Mais le plus grave pour moi côté Smackdown, c’est tout ce qu’il se passe autour du titre WWE, qu’on soit clair, je ne déteste pas Ellsworth, mais pour moi, le comedy wrestling n’as pas sa place autour du titre WWE, à la limite une semaine comme ça, pourquoi pas, mais là, on tourne là dessus depuis 3 semaines, et je trouve ça vraiment négatif pour l’image du titre WWE, qui, on ne va pas se mentir, est censé être LE titre suprême de la compagnie…La WWE devait plutôt s’occuper de vraiment construire le règne de Styles plutôt que de partir dans l’humour pas du tout adapté.

C’est donc très mitigé, très creux en ce moment, certains dirons que c’est toujours un peu le cas pendant cette période de l’année. J’ai malgré tout hâte de voir HIAC, mais c’est vrai que j’espère que la WWE saura remonter un peu le niveau pour Survivor Series et faire un peu plus original.

À Propos de l'Auteur

DirectWrestling

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter