News

Paige se droguerait et Alberto Del Rio aurait été poignardé par son dealer ?

Paige et Alberto Del Rio font désormais les gros titres quotidiennement. Chaque jour un nouveau rebondissement, une nouvelle information, vient nourrir toute cette polémique qui tourne autour d’eux. Mais aujourd’hui c’est une information bien plus préoccupante qui vient alimenter, ou plutôt mettre le feu, à tout ceci. En effet, comme vous le savez Paige est actuellement suspendue par la WWE pour seconde fois pour violation de la politique de Bien-Être de la compagnie, après avoir été contrôlée positive à un test anti-drogue. Vous le savez aussi, le soir de No Mercy, Alberto Del Rio s’est fait poignardé. Quel rapport vous diriez nous ?

Un rapport a été diffusé très récemment, rapport expliquant la chose suivante. La raison pour laquelle Paige a été contrôlée positive est parce qu’elle consomme des painkillers pour aténuer la douleur qu’elle ressent au niveau de son cou. Ce sont des antalgiques à base d’opium opioïdes qui soulagent des douleurs qui ne répondent pas aux antalgiques classiques comme le paracétamol. Mais ces painkillers ne sont pas autorisés par la WWE, car considéré comme une drogue. De plus, la WWE a clairement signifié qu’elle avait prescrit à Paige d’autres médicaments pour se soigner. Si nous vous l’apprenons dans cet article, sachez que c’était déjà la raison de la première suspension de la jeune anglaise.

Seulement il se dit que Paige ne compte pas arrêter de prendre ces pilules, ce qui mènera inévitablement à son renvoi puisqu’elle sera contrôlée positive un nouvelle fois par la WWE et elle devra donc quitter la compagnie, comme la règle le stipule. Mais ce n’est pas tout. Et pour cause, le lien avec Del Rio pourrait se faire là. En effet, un rapport a surgi via une source sérieuse, expliquant que la cause des coups de couteau sur Del Rio soit cette drogue que prend Paige. Vous l’avez sûrement remarqué, les explications d’Alberto à ce sujet ne cessent de changer et ce rapport explique donc qu’il se serait fait agresser par le dealer de Paige, car il aurait refusé de payer ce dernier, trouvant que les produits n’étaient pas assez efficaces.

Bien entendu, tout ceci n’est en rien la version officielle et donc c’est à prendre avec des pincettes. Mais après enquête un petit peu plus poussée auprès de l’entourage de Paige et Del Rio, ainsi que des forces de police, c’est ce qu’à pu en tirer le journaliste américain, auteur du rapport.

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter