News Quoi De Neuf en France

Résultats Complets du show de la Tigers Pro Wrestling "Young Tigers II", à Alzonne.

Comme chaque automne, la Tigers Pro Wrestling retrouvait son fief d’Alzonne pour son gala co-organisé par le Foyer d’Education Populaire. Cette année, forte de l’expérience déjà réussie à Marseille, la TPW avait décidé de se focaliser sur sa division Young Tigers, et plus précisément trois nouveaux-venus issus du dojo TPW qui faisaient leurs grands débuts, aux côtés des deux figures emblématiques de la promotion que sont Ragnar Rok et Vince’NT. Le public local et les habitués de la TPW ont ainsi passé une bonne soirée à la découverte de nouveaux talents, dont un qui aura particulièrement impressionné les spectateurs.

Match 1: Meta Julian bat G-Snow en 8 minutes 50 (Rock-Off DDT).

Pas toujours évident de livrer son premier combat de catch devant un véritable public, notamment à la TPW où le niveau d’exigence est très élevé. Meta Julian et G-Snow ont malgré tout tiré leur épingle du jeu et montré de belles choses pour la suite. Dans un duel indécis, c’est le métalleux qui s’est imposé avec son Rock-Off DDT pour empocher sa première victoire à la TPW.

Match 2: Ragnar Rok bat Ismaël Meziane en 12 minutes 58 (Head Kick).

Pour sa troisième apparition à la TPW, le catcheur-dessinateur Ismaël Meziane avait tout un défi à relever, puisqu’il affrontait nul autre que l’ex-champion Strong Style de la TPW, le colosse Ragnar Rok. On aurait pu imaginer que la perte du championnat aurait instauré une once d’humilité chez le franco-islandais, mais que nenni, le « Patron » était toujours aussi brutal et grande gueule qu’avant. Si Ismaël Meziane a prouvé encore qu’il avait fait de grands progrès, il s’est aussi durement blessé à la nuque sur une mauvaise chute, ce qui a permis à Ragnar de le terrasser après un violent Head Kick. Une blessure inquiétante, au point que l’arbitre et le présentateur ont dû aider Ismaël à revenir en coulisses et prévenir les secours, Tandis que Ragnar Rok et la présidente de la TPW, qui avait fait le déplacement, se livraient à une course-poursuite aussi cocasse qu’inattendue.

Match 3: Durançon bat Vince’NT en 17 minutes 52 (Roll-up en s’aidant des cordes).

C’était le premier match de Durançon, la « Hyène marseillaise », au sein de la TPW, et qui plus est face à rien de moins que l’actuel champion par équipe de la TPW, Vince’NT. Pourtant, à voir la ténacité, la technique et l’intelligence de Durançon, on pourrait croire que c’est un vétéran des rings. Ce jeune prodige a véritablement émerveillé autant qu’il a agacé les fans présents à Alzonne, car si ces derniers ont admiré l’impact de ses uppercuts et de ses clefs de bras avec de multiples variations, ils n’ont que peu apprécié l’arrogance et la suffisance dont faisait preuve « l’Homme Fort ». Vince’NT, quant à lui, a une nouvelle fois livré le match de la soirée, agrémentant son panel de prises déjà très spectaculaires de nouvelles manoeuvres incroyables, notamment un sublime Canadian Destroyer. Au terme d’un match très disputé, Vince’NT parvenait à mettre Durançon au tapis, mais alors qu’il devait casser un tombé du fait que la Hyène avait la main dans les cordes, il fut surpris par Durançon qui effectuait un Roll-up en mettant les pieds dans les câbles pour obtenir le compte de trois. Malgré les protestations d’un public déçu et mécontent, l’arbitre ne revenait pas sur sa décision.

Match 4 – Combat-élimination par équipe: Ismaël Meziane & G-Snow & Vince’NT battent Meta Julian & Durançon & Ragnar Rok en 16’34 (Ismaël Meziane est le dernier homme sur le ring après avoir éliminé Meta Julian avec un Salsa Slam).

En point d’orgue de la soirée, les tensions apparues dans la soirée ont pu éclater dans un match à six explosif, qui a vu de nombreuses surprises, à commencer par le retour d’Ismaël Meziane, malgré sa blessure. Ce dernier est parvenu à éliminer Ragnar Rok qui passait encore son temps à se chamailler avec le public. Vince’NT a quant à lui éliminé Durançon, se vengeant de son injuste défaite, avant que Meta Julian ne renvoie Vince’NT aux vestiaires grâce à son Rock-Off DDT. Cette même manoeuvre permit à Meta Julian d’éliminer G-Snow. Au final, Ismaël Meziane, soutenu par le public, puisait dans ses dernières forces pour éliminer Meta Julian et remporter le combat, clôturant une nouvelle belle soirée de catch à Alzonne.

Prochain show de la Tigers Pro Wrestling : Marseille, le Samedi 29 Octobre prochain.

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter