News

Et si la raison du test positif pour Brock Lesnar n'était ni le dopage, ni la drogue ?

Comme Direct Wrestling vous l’a indiqué précédemment, Brock Lesnar a été très récemment fiché par l’USADA, l’agence américaine d’antidopage, pour une éventuelle violation des règles antidopage après son combat à l’UFC 200 contre Mark Hunt. Il est actuellement impossible pour le grand public de connaître ce qui peut avoir déclenché ce récent test réalisé par Lesnar pour qu’il devienne positif. Cependant, selon l’un des coéquipiers de formation de Lesnar, qui s’est identifié seulement comme « D2 » dans un forum en ligne, cette raison ne serait pas un délit de stéroïdes ou de drogues, mais un simple inhalateur que Lesnar doit prendre à certains moments de l’année.

Voici l’explication donnée par « D2 » sur internet :

« Brock souffre de ce qu’on appelle RAD, autrement connu comme la maladie des voies respiratoires réactive. Son médecin pendant des années lui a prescrit Advair Diskus (un inhalateur), ce qui lui permet de respirer entre la fin du printemps et le début de l’été ici au Minnesota quand il y a des épisodes compliqué d’asthme. Ce médicament est classé comme »Beta-2 Agonists ». Donc, voilà pourquoi il a obtenu un contrôle positif par l’USADA. C’est vraiment juste une formalité cependant (…) car il a passé les 7 autres tests et n’a pas été positif concernant les agents anaboliques (…) ».

Bien entendu tout ceci est à confirmer de manière officielle, mais cela pour s’avérer expliquer tout ceci. A suivre.

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

1 Commentaire

Cliquez Ici pour Commenter