News

Bret Hart évoque l’atmosphère en coulisses après la blessure de Enzo Amore.

Lors de la dernière édition de son podcast The Sharpshooter Show, Bret Hart a parlé de l’atmosphère en coulisses après la blessure de Enzo Amore à Payback. Voilà ce qu’il avait à dire :

C’était très sérieux. Tout le monde se sentait vraiment mal, c’est comme s’il y avait un nuage noir au-dessus de tout le monde vu leurs mauvaises mines. Flair avait l’air de quelqu’un qui venait de se faire tirer dans la poitrine. Il était horrifié. Il m’a dit « Il s’est brisé le cou. » Ils l’ont ramené à l’hôpital. Il avait l’air très contrarié et beaucoup d’autres catcheurs avaient l’air contrarié. Heureusement après quelques minutes tout le monde se disait  » Non, ça va. Il est blessé. Il a des symptômes d’une commotion, mais il ne s’est pas brisé le cou ». Il y avait beaucoup de soulagement. J’ai vu un replay de la blessure. Même quand j’ai vu le replay, je n’ai pas vu le replay entier, mais la fin du replay, avec lui qui tombe sur les cordes et puis qui tombe à l’extérieur. Je ne suis pas sûr de savoir à qui étais la faute ou qu’est ce qui est arrivé, mais je dirais que ces cordes sont tellement serrés. Les cordes de catch, c’est comme des barreaux de fers autour du ring. Je ne sais même plus si c’est de vraies cordes maintenant. Elles sont si rigide que tu pourrais littéralement marcher sur elles d’un coin à l’autre. Elles sont si tendues. Seulement le fait de les frapper avec ta tête ou ton visage, ça pourrait être… d’ailleurs je pense que Jericho s’est fait mal au nez avec les mêmes cordes, si vous regardez bien. Son nez était en train de saigner. Je ne suis pas sûr si c’était le mec qui l’a envoyé dans les cordes ou s’il voulait tomber entre les cordes.  

Publié par Mahdi