En français Interviews

En exclusivité, Shanna annonce la couleur et vient se confier à la rédac’.

Shanna. Nulle personne qui affirme se dire fan de catch en France ne peut ignorer qui se trouve derrière ce nom. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, son nom et sa réputation la précède. Répertoriée dans le très sérieux classement du site américain 411Mania comme étant la 44ème catcheuse mondiale, Shanna est une athlète Franco-Portugaise présente dans le monde entier et représentant parfaitement le catch féminin, faisant mentir les personnes pensant que les femmes n’y ont pas leur place. Alexandra, de son vrai nom, est passé notamment par la TNA, la CZW, mais également l’UPW, la NEFW, la prestigieuse WSU et tant d’autre structures dans lesquelles elle a fait lever les foules. Assez discrète sur sa vie et peu expansive dans la présentation de sa vision des choses, c’est en exclusivité auprès de la rédac’ de Direct Wrestling que The Portugal’s Perfect Athlete est venue se confier sur différents points. C’est l’entrevue de la semaine.

___________________

Direct Wrestling : Hello Shanna, pour ceux qui ne te connaissent peu, expliques-nous ce qui t’a poussé à te lancer dans le catch et parles-nous de ton parcours.

>> Shanna : Comme tant d’autres catcheurs et aficionados du catch, j’ai commencé moi aussi par regarder quand j’étais petite. En 2007 j’ai découvert la WP – Wrestling Portugal et j’ai décidé d’essayer. A l’époque je le faisais pour le fun, pour le sport, c’était différent de tout ce que j’avais fait, et j’ai pris gout. En 2009, je reçois une invitation de la Wrestling Stars et je débute en tant que professionnelle. Je ne fais jamais les choses a moitié, donc j’ai saisi l’opportunité pour grandir dans le métier. Beaucoup de travail, être humble, écouter, m’entraîner, ne jamais rien lâcher. Et me voici maintenant, world traveller, ayant travaillé pour certaines des plus grandes promotions aux monde et avec encore beaucoup de grands projets dans l’avenir proche.

12219600_10153141988090766_2529065516375361001_nDirect Wrestling : D’accord. Concrètement, tu es considérée par de nombreux professionnels et fans comme la meilleure catcheuse française. Comment en es-tu arrivée là ?

>> Shanna : Ce qui est ironique c’est que je suis française que depuis 5ans! (Rires) Contrairement à tout ce que l’on croit, être un bon catcheur ne se résume pas à poster des images de soi à la salle ou en petite tenue pour se faire remarquer des promoteurs…ni de montrer des vidéos dans les vestiaires dans un effort minable et sans intérêt de rabaisser les autres pour se rendre important. C’est surtout beaucoup d’entrainement (physique ET catch – pas l’un OU l’autre), de remise en question, un travail constant sur soi que ce soit physique ou mental. J’étudie beaucoup de matchs, du World of Sport au Puroresu, tous les styles m’intéressent, le catch comporte une multitude culturelle énorme qui me passionne.  J’ai aussi su écouter ceux qui ont réussi dans le métier, fonder des bases de respect et une très bonne réputation.

Direct Wrestling : C’est vrai. Et tu as une expérience internationale que peu ont encore aujourd’hui. D’ailleurs, comment expliques-tu le fait que tu aies percé alors que tant d’autres n’y arrivent pas ?

>> Shanna : Je me suis fais remarquer par mon travail in ring et par mon attitude/professionnalisme. J’ai su vraiment écouter les conseils de personnes respectables dans ce business ce qui m’a aidé a évoluer.

Direct Wrestling : En parlant d’évoluer, le catch en France n’est pas au plus haut, particulièrement le catch féminin. Comment cela se fait-il selon toi ?12247034_898077460287900_6505480788885100887_n

>> Shanna : Il y a beaucoup trop à dire, malheureusement en parler ne servira rien et frustrera certains egos du catch Français ou pire, ils ne se rendront même pas compte que ça les concerne.

Direct Wrestling : Mais alors, concrètement, qu’est ce qui ne va pas aujourd’hui dans le catch en France, masculin ou féminin ?

>> Shanna : Ceci revient a me poser la précédente question… Il y a vraiment beaucoup trop a dire, du point de vue catcheur, promoteur, fan…. c’est un cercle vicieux, et malheureusement la plupart ne se sentiront pas visés ou n’écouteront jamais. Donc je préfère me concentrer sur ma carrière, et aider seulement ceux que je respecte.

Direct Wrestling : Compréhensible. Et quand tu vois certaines catcheuses françaises aujourd’hui, t’arrives-t-il de penser que les femmes n’ont pas leur place dans le catch ?

>> Shanna : Oui. Des émissions télé en décrédibilisant le catch, des physiques de bouteille d’Orangina (excluant ceux a qui le physique correspond au personnage), du sous-entrainement extrême, des tètes de melon pour pas grand chose finalement, etc nuisent gravement au catch.

Direct Wrestling : Alors pour éviter cela, quel conseil tu donnerais à quelqu’un qui veut se lancer dans le catch aujourd’hui ?

>> Shanna : Le meilleur conseil que je puisse donner a un débutant en France c’est d’écouter/suivre les conseils et le savoir des peu que je considère comme de vrais professionnels ayant une vrai expérience du business à un niveau international. Je parle donc (ma propre opinion) de Tristan Archer, Lucas di Léo, Florian Klonig (Napoleon/Blue Falcon/Miseria etc), Tom La Ruffa et respectez aussi les plus anciens qui ont pavé la route.

c

10374450_10152395230070766_3461497048159888051_n

c

Direct Wrestling : A prendre en note. Pour finir, concernant tes projets pour la suite de ton actualité, ça va bouger un petit peu ?

Je viens de signer un contrat au Japon, malheureusement je ne peux rien divulguer pour le moment, faudra suivre mes actualités sur les réseaux sociaux. Sinon, USA en fin d’année avec un retour a la CZW et bien d’autres choses que je ne peux pas divulguer pour le moment! RDV sur: facebook https://www.facebook.com/PerfectAthleteOfficial/ Twitter @shanna_wp Instagram perfectathleteshanna

_____________________________

 Direct Wrestling.

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

1 Commentaire

Cliquez Ici pour Commenter