Chroniques Wrestling Talk

[WRESTLING TALK #12] Wrestlemania ou FlopMania? Ce triste PPV à l’arrière goût amer…

La semaine dernière se déroulait Wrestlemania 32. Chaque année, la Road to Wrestlemania est un lieu où la passion du catch, le suspens de voir son catcheur favori atteindre le PPV, des storylines censés créer les rivalité de l’année… Le cru 2016 n’est pas ce qu’on appellera un grand cru, et il y’a de quoi.

La plus grande déception de ce PPV est à mes yeux le match Brock Lesnar vs Dean Ambrose. Le déroulement de la storyline promettait de la violence, du sang, du hardcore… Tout ce que qu’aiment les fans, et surtout LE terrain de jeu de ce cher Dean Ambrose, connu sous le nom de Jon Moxley à la CZW. Et quel pétard mouillé nous avons eu droit… 12 suplexs, quelques coups avec des chaises et kendo stick, un F5 et le match fut plié. Je me suis fortement demandé l’utilité des segments des légendes du hardcore offrant leurs objets fétiches si c’est pour ne pas les utiliser….

La seconde déception, et surtout incompréhension est la victoire de Zack Ryder pour le titre Intercontinental. Soyons logique, à l’heure actuel, Zack Ryder était le punching ball de la WWE. 4 années loin des shows TV principaux, excepté une à deux apparitions pour se faire démolir par un mec en pleine ascension par an, tu ne peux pas lui offrir le titre n°2 de la compagnie, c’est cracher pour cette héritage, insulter les autres participants, limite plus méritant que lui.. Kevin Owens et Sami Zayn sont à nouveau entrés en guerre… Apres la ROH et NXT, la WWE va découvrir cette feud légendaire, le titre Intercontinental à la clef aurait été une belle récompense.                                                    Ce que je retiens de ce match, c’est qu’il s’agit du réchauffé de l’an dernier, la plupart des participants sont les mêmes que l’an dernier, Zack Ryder a clairement eu les spots de Neville, ce qui était bien moins spectaculaire…

Cependant ce PPV a réservé une belle surprise, qui pour moi est LE match de ce PPV: le match pour le titre des Divas. Ces derniers mois, j’avais égratigné la révolution des Divas lors d’une précédente chronique. Lors de Wrestlemania, j’ai été époustouflé par leur prestation. Sasha Banks a su combler le botch de Charlotte sur son suicide dive, en faisant un senton, rendant l’action encore plus épique.

Le Hell in a Cell est un sujet de discorde. L’Undertaker est une légende, sur ce point tout le monde est d’accord. Mais c’est de l’inconscience de le booker chaque année, et surtout dans uns telle stipulation. Le voir galérer à retourner dans les backstages est le signe que l’heure de raccrocher les bottes pour lui est venu. Néanmoins, malgré mes réticences pour voir le Taker lutter, ce match fut agréable à regarder. J’ai parfois cru à la défaite du Taker, sur un suspens insoutenable. La prestation de Shane O’Mac fut à la hauteur des attentes. Un match agréable à regarder, mais pas autant que celui des Divas.

Mon avis sur le PPV:

D’un point de vue Marketing, Wrestlemania est un succès. Le record d’affluence prouve le succès financier qu’est ce PPV. Cependant, Wrestlemania ne sera pas un PPV mémorable comme le fut les anciennes éditions. Cette année, peu de moments magiques ont eu lieu (le saut de Shane O’Mac était prévisible). Si certaines entrées étaient belles visuellement, les matchs eux, gardent un goût de booking bâclés et extrêmement censurés. 

Pour moi, le segment avec la Wyatt Family et The Rock a été clairement une insulte envers cette équipe qui fetera bientôt ses 4 ans dans le roster principal. Tout le monde saie et reconnaît le talent de Bray Wyatt au micro dans un ring, mais servir de jobber face à The Rock est clairement une erreur scandaleuse, même si The Rock en est l’auteur. 

La seule réelle surprise de ce PPV sera pour moi la victoire de Baron Corbin dans la Battle Royale. Ce match lui servira certainement pour appuyer son coté heel déjà si bien entamé et le propulser peut-être en tant que top heel à l’avenir. 

Je pense sincèrement que ma déception de ce PPV vient du fait que 48h avant, la NXT offrait un PPV dont la carte et la qualité des matchs était celle d’un Wrestlemania. En Aout, le même phénomène s’était produit auprès des fans lors du Summerslam Week-End.

Je concluerais donc par cette question: NXT est-il dangereux pour la survie de la WWE?

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter