News

F.F.C.P : Amale vs Pauline c’est quoi la suite ?

Si vous étiez au show F.F.C.P /A.C.E Gladiateur à Égly vous n’avez pas pu passer à côté du match Féminin. Si le show en lui-même a comblé toutes les espérances d’un public conquis à la cause de leurs gladiateurs, un match en particulier aura réussi à marquer la soirée.

Nous vous en parlions hier dans notre article promo du show  » de la tournée des gladiateur a Egly » que vous pouvez retrouver ici , le combat entre la Jolie brune Amale Winchester et la jolie blonde Pauline avait tout d’un Main Event et avait tout pour nous voler le show, mais nous étions loin de nous attendre au spectacle proposé par les deux jeunes femmes. Le début du match commençait par une traditionnelle présentation qui laissait malgré tout entendre qu’il y aurait de l’orage dans l’air. Sturry, qui officiait pour la première fois dans son rôle de nouveau numéro trois de la F.F.C.P, donnait les mots d’ordre de ce match : Il n’en restera qu’une, une seule et unique, méritant le Titre de Meilleure Catcheuse Francophone de l’Année 2015.

Malgré quelques jeux de mots et piques lancés pour envenimer la situation entre les deux jeunes catcheuses qui s’affrontaient pour la toute première fois, le combat a débuté par une poignée de main ferme mais pleine de respect.

Mais vous devez vous en douter, comme toujours dans un combat de catch, il y a un déclic, ce moment pourtant insignifiant qui finit par changer la donne. Après un partage de coup plus violent les uns que les autres, les deux catcheuses finissent par arriver hors du ring. Et si les spectateurs et moi-même, votre envoyé spécial, nous nous attendions à les revoir remonter et reprendre, toujours avec ce respect mutuel, leur combat sur le ring, et bien que nenni.

Après plusieurs échanges de coups à l’extérieur du ring, les deux lutteuses, bien décidées à en finir, passèrent en mode extrême pour le plus grand plaisir d’un public surpris de voir deux catcheuses proposer un combat aussi violent. Une fois à l’extérieur du ring, l’arbitre totalement perdu, commença son double décompte mais, c’était sans compter sur l’envie ultime des deux femmes de prouver à l’autre qui était réellement la « catcheuse francophone de l’année ». Ainsi, après avoir balancé Pauline une première fois dans le public, Amale fit à son tour la douloureuse découverte de l’expression « Être jetée comme un paquet de linge sale ». Et quoi de mieux pour mettre à l’épreuve cette expression que de se servir de moi, Rédac Chef de Direct Wrestling et de l’animateur de la Road To sur Zone Radio, comme puching ball attitré ?

QRHQ

Si beaucoup de non-fans aiment dire que le catch est fake je peux vous assurer que malgré mon petit plaisir ( je suis l’homme à l’origine du Oh My Ass donc vous devez vous douter que je sois aux anges) à recevoir l’une après l’autre nos deux magnifiques catcheuses en pleine face, la douleur ressentie par la suite était bien réelle, croyez-moi ! Après avoir fini leur échange de coups sur ma personne, Amale dans un état de rage incroyable, envoya de nouveau Pauline avec une force qui je dois bien l’avouer me laissa sur le cul, dans une rangée cette fois de chaises vides. Finalement l’arbitre finit (enfin) son décompte, pour un résultat de match « double décompte a l’extérieur ». Pas de vainqueur mais, beaucoup de blessures et une affirmation certaine que ceci n’était que le début.

Si pour le moment ni le président de la F.F.C.P Marc Mercier, ni l’homme en charge de la tournée, Sturry, n’ont donné de déclaration sur la suite et l’effet que ce match aura sur l’avenir des deux jeunes femmes, tout laisse penser que ce match sera le début d’une rivalité qui risque bien de voler à nouveau le show.

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter