Chroniques Wrestling Talk

[WRESTLING TALK #9] Triste année 2015….

2016 a commencé et il est temps pour moi de dresser le bilan de 2015. Cette année passée fut difficile pour nous, fans de catch Français, que ce soit catch ou dans la vie de tous les jours avec ces deux terribles attentats qui nous tous affectés, mais également au niveau catch.

La perte de ces deux étoiles que sont Dusty Rhodes et Roddy  »Rowdy » Pipper furent un véritable choc dans le monde du catch (les larmes de Christophe Agius qui nous ont tous touché sont le meilleur exemple).

Roddy Pipper et Dusty Rhodes DW

2015 ne fut pas un grand cru pour le roster de la WWE. Entre hécatombes de blessures, un vainqueur de royal rumble et le vainqueur du Money in The Bank loin d’etre prets pour le titre suprême depuis leur retour de blessure… Aucun PPV n’a su capter l’attention, PIRE, les RAW voient leurs audiences diminuer, au point que même le public présent fuit avant le main event des shows…

Mais tout ne fut pas négatif au sein de la WWE…. NXT, The New Day et Kevin Owens sont surement les seuls symboles de réussite de la compagnie. Parlons tout d’abord de NXT, le bébé de Triple H a réussi l’exploit d’éclipser et de faire passer la WWE pour des amateurs en Aout lors de NXT TakeOver: Brooklyn a été décrit comme le PPV de l’été et Summerslam comme le Kickoff de TakeOver. The New Day était à l’origine un cliché de la communauté noir des USA, un projet voué à l’échec par le manque d’originalité. Les idées proches du What The Fuck, les délires liés à la technologie les ont propulsé au sommet de la division tag team de la compagnie (pas difficile en même temps). Passons à Kevin Owens maintenant. Sa première année à la WWE est plus que réussit. Pourtant des son arrivée dans le roster Principal a été rapidement mis en danger à cause de sa corpulence. Ses performances contre John Cena et Cesaro ont pleinement fait taire les critiques, au point le lui offrir le titre intercontinental.

Ce que j’attends de 2016, c’est que la relève de NXT prenne les commandes du sommet de la WWE. Le fait de voir Roman Reigns, Dean Ambrose et Seth Rollins au sommet est une bonne chose, mais je vois sincerement Hideo Itami, Sami Zayn, Finn Balor et Kevin Owens renverser l’ordre à la WWE. John Cena et Randy Orton sont plutot loin de leur age d’or, au tour des jeunes loups à present? L’essentiel sera surtout d’empêcher les fuites de scénarios possibles.

J’ai cependant un gros regret par rapport à 2015, car je ne pourrais jamais remercier Dusty Rhodes, qui sans le savoir a fait venir le lutteur que j’apprécie le plus, Kevin Steen (Kevin Owens) à la WWE. C’était un rêve que j’attendais depuis 2012, et au final, malgré qu’il soit réalisé, j’ai cette sensation qu’il reste une étape inachevée…

Je tiens également à te remercier, toi qui lit le mes chroniques, car durant cette année 2015, tu as débattu sur chaque chronique que j’ai produite, malgré que le sujet présenté ne te plaise ou pas. Merci de ce soutien , j’espere qu’il sera présent encore en 2016.

Par J.M

À Propos de l'Auteur

DirectWrestling

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter