News

Interview de AJ Styles sans tabou : la WWE, son passage à la TNA…

AJ Styles a récemment été sur Ring Rust Radio. Vous pouvez retrouver l’interview complète ici.
En voici quelques extraits :

La demande pour vous est aussi grande que n’importe quelle catcheur dans le monde en ce moment.Tu es un top guy à la ROH ainsi qu’à la New Japan, et bien que ce soit génial pour l’exposition, j’imagine que ça peut faire mal au corps aussi. A ce point de ta carrière, est-ce que tu envisages de freiner un peu ou de prendre moins de dates pour préserver ta santé ?

Peut être moins de dates parce que j’y suis aller fort depuis que j’ai quitté la TNA. J’ai tout déchiré. Peut être moins de dates est une chose que je devrai envisager mais concernant le fait de ralentir sur le ring, aucune chance. J’ai une vitesse et c’est tout ou rien avec moi. C’est la raison pour laquelle je suis rentré chez moi plus tôt du tournoi par équipes de la New Japan. Si j’étais retourné sur le ring, je me serais encore plus fait mal parce que je ne peut juste pas ralentir. Peu importe le nombre de personnes présentes dans la salle, tu obtiendras toujours le meilleure de moi même.

J’ai été un grand fan de vous depuis que je t’ai vu pour la première fois à la WCW et j’étais excité quand tu as rejoint la TNA en 2002 et ils ont rapidement fait de toi l’une de leurs têtes d’affiche. Te rappelles-tu savoir que la TNA voulait faire de toi le visage de la compagnie quand tu as signé avec eux, ou étais-tu surpris quand c’est arrivé sachant que tu n’avais que quelques années de carrière. Aussi, quels sont tes meilleures souvenirs de cette époque de la TNA ?

C’est drôle parce que quand ça a commencé, je pensais que c’était une autre fédération indépendante. Je ne m’inquiétais pas de ce qu’ils allaient faire avec moi, je savais juste que j’étais là pour faire des matchs de ouf. Pendant que ça évoluait, je devais ignorer les rumeurs disant qu’ils allaient être hors business et que ça pouvais se terminer après que je sentais que je faisais parti de la compagnie. Je ne sais pas si j’étais choqué qu’ils m’aient donné un titre. Jerry Lynn, Low Ki et moi même avions toujours les meilleures matchs des PPV. Donc, ce n’était pas une surprise qu’ils nous voulaient dans le main event. Malgré toutes les mauvaises choses qui se sont passé à la TNA, il y a eu plein de bonnes choses aussi. Quand je descends dans ma caverne, j’ai de vieux poster de la TNA. Parfois je pense que je devrais les enlever mais encore une fois, je n’ai pas honte de ce que j’ai accompli là bas. C’est ce que c’est et malgré la situation actuelle de la TNA, quand je regarde en arrière, c’était une chose vraiment positif pour moi et j’ai appris beaucoup de choses là bas.

Tu as passé presque deux ans à lutter à la New Japan. Qu’est ce que ça a étais de travailler en tant que top heel devant les fans japonnais ?

T’essaye d’être le plus gros salaud devant eux. Le fait est que si tu délivre un bon match, ils te respecteront quoi que tu dises ou fasse. Tandis qu’ils deviennent fous pour Tanahashi, Okada ou Nakamura, c’est marrant que je suis prisé de la même façon même en étant heel. C’est parce que ils respectent le catch tellement et qu’il l’apprécie vraiment.Donc c’est drôle d’être là bas, tentant d’être le meilleure heel que tu puisses être mais parfois tu abandonnes et c’est cette zone d’ombre dans le monde du catch.

Le catch américain et le catch japonnais sont vraiment différents. Comment es-tu parvenu à trouver autant de succès durant ta transition au style de la New Japan ?

Je pense que ce n’est pas vraiment un style dont je n’étais pas habitué, c’est le même style que j’ai toujours fait. Tu vas là bas et fait ton meilleur et fait ce que tu peux pour divertir les gens devant toi. Ils respectent ça là bas. Ils sont silencieux et tu peut écouter tout, mais c’est génial parce que je peux dire à la petite fille qui se situe à quelques rangs du ring qui est en train d’encourager Okada de la fermer par exemple. J’ai une très grande réaction quand je fais des choses du genre. C’est vraiment un endroit génial pour travailler des talents au bureau.

Tu es cependant très connu pour ton long et ton beau parcours à la TNA. Beaucoup de fans pensent que le produit de la TNA est parti dans la mauvaise direction pour les dernières années. Comme étant quelqu’un étant là bas durant les hauts et les bas, où ou pourquoi pense-tu que les choses ont commencé à aller dans la mauvaise direction, et en fin de compte qu’est ce qui t’as amené à ton départ ?

Je pense que aux alentours de 2009-10, ils allaient vers la mauvaise direction. Ils tentaient une version  » allégée  » de la WWE et tu ne peut pas faire ça, tu dois être différent. Je pense que c’est à ce moment que les plus grandes erreurs ont étaient faites et ils ne faisaient pas confiance aux gars qui les ont ramenés au top en premier lieu. Ils avaient tous les talents nécessaires et n’avaient besoin de ramener aucun talent supplémentaire. Je pense que les gens étaient mal informés de ce qu’ils pouvaient en faire. Rien n’a changer autant qu’ils le voulaient quand ils ont ramenés de meilleurs talents. Je dirais que quand Christian Cage (Christian à la WWE) est arrivé, il était un bon atout, il a été le début de tout ça. Et puis, ils ont ramenés Kurt Angle, ce qui était inimaginable, et ils auraient pu s’arrêter là, on s’en serait bien sorti. Ils doivent être différent. Si la WWE ne peut pas faire quelque chose à cause du fait que c’est une société cotée, alors voilà votre avantage. Ça ne s’applique pas juste à la TNA, ça s’applique à la ROH aussi. Tout le monde peut faire quelque chose différent de la WWE. Je dirais que ROH Wrestling est hors de ce monde et que rien ne peut les concurrencer. La TNA ils ont juste à changer et être différent.

Beaucoup de fans te considèrent comme le meilleur catcheur du monde. Qu’est ce que ça signifie pour toi et qui penses-tu est ton plus grand ou redoutable adversaire pour cette honneur ?

C’est déjà dur d’accepter quelque chose comme ça parce que tu es seulement aussi bon que les gars avec qui tu es sur le ring. Le fait qu’ils disent ça me fait sentir bien. Il y a tellement de gars qui je pense sont meilleurs comme Samoa Joe, Nakamura, Tanahashi, Okada, Jay Lethal, ces gars ont mérité cet honneur de se faire appeler le meilleur. Non pas de le proclamer eux-mêmes mais que les autres leur donnent ce nom. C’est un honneur, mais je ne pense pas que je peux l’accepter car il y’a tellement d’autres grands catcheurs.

Beaucoup de fans de catch aimeraient te voir à NXT. Il y a eu de récentes rumeurs concernant ton niveau d’intérêt, mais est-ce que un passage à NXT est quelque chose qui t’intéresse et est-ce que le fait de voir différentes têtes familières se voir bien utilisé rendrait la chose plus facile ?

Je vais être honnête avec vous les gars. La chose qui rend le catch très intéressant pour moi sont les choses, le business, qui se passe après la fin du match. Beaucoup de personnes ont peur de le dire et disent que l’argent n’est pas tout. Et bien, je dis que ça dépends de combien tu as économisé. Mon but quand je prendrai ma retraite n’est pas de se retrouver dans une chaise roulante ou de marcher en boitant. Peu importe où j’irais, je ferai de mon mieux, je travaillerai plus que n’importe qui, et c’est juste ce que je fais. Je n’ai qu’une vitesse et si quelqu’un la veut et que ça me permet d’aider ma famille pendant que je le fais, alors c’est ce que je ferai.

Beaucoup de catcheurs considèrent la WWE comme le but ultime, et peut être sentent qu’il y a une sorte de vide dans leur carrière si ils n’y vont pas. De ta perspective, qu’est ce que tu as besoin de plus pour dire que ta carrière est complète ? Est-ce que la WWE fait partie de cette équation ?

Ça ne l’est pas, ça ne l’est vraiment pas. J’ai le privilège de travailler dans le Tokyo Dome, le 4 janvier devant des milliers et milliers de personnes. C’est vraiment énorme. Je ne sais pas pour vous les gars mais la première fois que j’ai regardé la New Japan et que je les ai vu marcher sur cette longue rampe vers le ring, c’était incroyable. Le fait que je puisse faire ça, c’est mon moment de catch. Je ne dirais pas que je ne partirai jamais à la WWE, mais si ça ne se produit pas, je ne partirai pas en me disant  » Oh mec, j’ai raté un truc. Je suis le seul gars qui l’a raté.« 

Il y a beaucoup de match de rêves que les fans aimeraient voir vous incluant, mais si tu peux ou pouvais affronter n’importe quelle catcheur de l’histoire, quel serait ton premier choix ? Quel est ton ultime match de rêve ?

Je pense que j’aurai l’opportunité d’avoir l’un de mes match de rêve. Je n’ai jamais affronté Rey Mysterio en un contre un. On va enfin avoir la chance de s’affronter en Angleterre pour Five Star. Je suis impatient. Je pense que ça sera amusant et divertissant. C’est Rey Mysterio, ce mec est génial. Avoir la possibilité d’être sur le ring avec lui, c’est une sorte de rêve devenue réalité. Pas simplement parce que je l’ai regardé pendant pas mal d’années mais il est un si bon gars et je n’ai jamais eu l’opportunité d’avoir ce match avec lui. J’aurais aimer lutter Eddie Guerrero mais évidemment ça ne peut pas arriver. Je pense que Rey Mysterio est définitivement un très bon choix pour moi.

Quels sont tes impressions sur Lucha Underground et est-ce que ça t’intéresserais d’en faire partie ?

Encore une fois, peu importe où le business m’emmène, j’irai. Lucha Underground font des grandes et folles choses, et c’est de ça que je parlais en disant de faire quelque chose de différent. Peu importe où le business me ramène, c’est là où j’irai.

Qu’en pensez vous ?

Publié par Mahdi

À Propos de l'Auteur

Luc

Chargé de Communication.
Co-Fondateur de www.directwrestling.com.

Ajouter un commentaire

Cliquez Ici pour Commenter