Chroniques catchesques by dw and fans

INSTANT HISTOIRE: Le Montreal Screwjob.

Toute personne qui se dit fan de catch ou fan de la WWE connait au moins de nom le Montreal Screwjob. Cependant le Screwjob prête souvent à confusion, quant à sa véritable nature. 
Aujourd’hui nous allons voir ensemble ce qu’est véritablement le Montreal Screwjob.

L’action se passe lors de la 11ème édition des Survivor Series en 1997, lors d’un match pour le WWF Championship opposant Shawn Michaels au champion Bret Hart, au Canada chez Bret.
Mais avant de parler du match en lui-même il faut revenir sur l’atmosphère qui entourait le match et Bret Hart.

A cette époque, la WCW se montrait comme un vrai rival pour la WWF, et recrutait beaucoup de superstars ou d’anciennes superstars de la WWF. Au début Bret refusa une offre de la WCW, favorisant celle de Vince McMahon, qui se faisait sur le long terme. Mais la WCW montait de plus et la WWF allait de moins en moins bien. A tel point que Vince décida d’arrêter au maximum les contrats sur le long terme. C’est ainsi que Vince poussa Bret à quitter la WWF pour aller vers la WCW, vu que la situation financière de la WWF devenait catastrophique.

Hart finit par signer avec la WCW peu avant les Survivor Series alors qu’il est champion.
Aux Survivor Series Bret Hart devait affronter Shawn Michaels pour le titre, mais un problème se pose: Hart est d’accord pour perdre le titre n’importe où face à n’importe qui sauf face à Michaels et encore moins chez lui, au Canada.
Bret et Shawn se détestaient dans la vraie vie. Les deux se sont battu dans les vestiaires car d’après Bret, Michaels avait simulé une blessure pendant un match ce qui aurait empêché Bret de gagner le WWF Championship à l’époque où Shawn était champion. Les deux hommes se haïssaient pour diverses raisons, ce qui explique le refus de Bret. Mais Vince était entêté à voir Shawn champion.

C’est ainsi que Vince et Bret tombèrent d’accord sur la fin du match, qui aurait du se terminer par une disqualification due à une intervention des Hart et de la DX, ainsi qu’une histoire d’arbitre évanoui puis Bret aurait du perdre le titre le lendemain à Raw.
Mais en cachète Vince, Shawn et Triple H préparent secrètement le Screwjob, qui impliquera une fin différente et non scriptée. Seules quelques personnes sont mises au courant. L’arbitre du match, Earl Hebner, ne sera mit au courant que le dimanche même, juste avant le match.

9 novembre 1997, Survivor Series à Montreal au Canada, Bret Hart vs Shawn Michaels pour le WWF Championship.
Alors que Michaels porte le Sharpshooter sur Bret Hart, Earl Hebner ordonne au chronométreur de sonner la cloche, telles en sont les indications de Vince, alors que Bret n’a pas abandonné. Le chronométreur ne comprend pas puis Vince, qui était aux abords du ring, gueula sur le chronométreur de sonner cette p*tain de cloche. La cloche sonna, la musique de Michaels retentit et Shawn est sacré champion de la WWF sous les hués du public. Earl Hebner quitta aussitôt l’arène, tandis que Bret Hart cracha littéralement au visage de Vince McMahon. Shawn Michaels courra dans les vestiaires sous les insultes du public et se fit attaquer par plusieurs fans. Hart s’énerva contre tout le monde, les caméramans, les annonceurs etc. tandis que Owen Hart, Jim Neidhart et Davey Boy Smith essayent de le calmer.

Ainsi se termine l’histoire du Montreal Screwjon, considéré comme la plus grande tromperie de l’histoire du divertissement sportif. Évènement non scripté, ayant créé énormément de tensions et d’attaques dans les vestiaires, c’est un pilier de l’histoire de la WWE.

error: Suite à plusieurs plaintes, le clic-droit est désormais activé.