Dans L'Oeil de Cora

#DansL’OeilDeCora : Billet du mois de Janvier.

On se retrouve pour le premier bilan mensuel de 2017 . Cette fois ci, je vais plutôt me concentrer sur le Rumble, point de départ de la Road To Wrestlemania.

Le Royal Rumble venant d’avoir lieu on commence à voir se dessiner quelques pistes du programme à quoi s’attendre. Parlons d’abord de Raw. Charlotte Flair conserve son titre lors du PPV, sans grande surprise, beaucoup de rumeurs parlent d’un éventuel Fatal 4 Way pour Mania, c’est donc logique de la faire conserver sa ceinture. En parallèle on continue de monter les choses entre Sasha Banks et Nia Jax, je me demande si ce n’est pas Bayley qui se mêle un peu de la rivalité (la cloche sonnant la fin de match pendant Raw…affaire à suivre), ça prépare le terrain.

Gallows & Anderson nouveaux Champions Tag Team, je m’y attendais, je n’adhère pas vraiment au duo Cesaro/Sheamus, je ne voyait pas l ‘équipe rester championne longtemps, et il semble que cette perte de titre remette un peu d’huile sur le feu entre les deux lutteurs, est-ce que tout ça va relancer une rivalité entre les deux, l’avenir le dira…

Seth Rollins se concentre toujours sur Triple H, une feud mal amenée, l’affaire a été trainée trop longtemps sur la fin 2016, tu revis un peu le final de saison 6 de The Walking Dead, t’as la suite 6 mois après, du coup l’effet est foiré, ça bouge enfin en ce début d’année, Triple H réponds directement à Rollins en amenant Samoa Joe, vous avez donc la raison pour laquelle Joe n’était pas dans le Rumble match, et ça aurait été dommage de passé à côté du moment « Holy Shit » de ce dernier Raw. C’est donc un choix bien meilleur que de le faire débuter dans le Rumble Match (qu’il n’aurait pas gagné de toute façon) sachant que la WWE voulait lui faire un gros début : c’est bien amené, bien pensé, je regrette juste que l’affrontement à venir entre Triple H et Rollins soit mal construit, pas mal de coupures ont rendu la chose pas aussi intéressante qu’elle pourrait l’être.

Kevin Owens s’en sort malheureusement toujours grâce à l’aide d’untel, l’option Jericho ayant été trop utilisée, la WWE mise sur Strowman pour le match du Rumble, c’est assez maladroit, puisque ça donne juste l’impression que Strowman se promène un peu partout, s’incruste là ou il voit de la lumière sans but réel, on a droit à une explication bancale avec l’utilisation d’un segment ou Owens évoquait sans trop y croire une opportunité pour Strowman…Vu le type du lutteur, j’ai du mal à croire que le mec a besoin qu’on lui offre une opportunité de match plutôt que d’utiliser ses poings pour la mériter..c’est pas comme ça que j’arriverais à adhérer à son personnage. Je fais une parenthèse rapide sur Chris Jericho, qui marque le Rumble par son temps de présence, là encore je trouve que c’était hyper mal fait, son rôle de « je suis KO/je reste à l’écart » était beaucoup trop long vu qu’il est entré en #2 ème, et même si j’adore notre Chris, je n’ai pas trouvé cette performance géniale pour lui. Aucune idée de ce qui se profile pour le Champions US par la suite pour le moment… N’oublions pas non plus que Finn Balor reviendra tôt ou tard..et qu’il a de toute façon un shot pour récupéré le titre qu’il a du rendre…

C’est donc Reigns qui s’occupe de Strowman ayant ruiné son opportunité de gagner le Universal Title pendant son match contre Kevin Owens, il se venge en faisant la même chose à Strowman le lendemain, c’est classique mais ça se tient, la WWE montre que Reigns et Strowman se feront face en attendant Wrestlemania, ou Reigns affrontera sûrement The Undertaker au vue des événements du Rumble Match la veille. Justement parlons un peu de ça, les réactions sont majoritairement négatives concernant l’entrée en #30 ème du Samoan, la plupart des gens étant déçus de ne pas avoir eu Joe, voire Balor ou une vraie surprise, mais je tenais à dire qu’au moins, qu’on aime ou non, la présence de Reigns a une utilité : introduire doucement un début de rivalité entre lui et Taker, là ou des Ellsworth, Gallagher, Enzo Amore (ou Mojo même si étaient au courant de sa participation) ; n’ont vraiment eu aucune utilité réelle à part jouer les ragdolls…ça restera pour moi le pire de ce Rumble Match : aucune surprise, trop de lutteurs sans vrais rôles utiles (même Mark Henry avait une raison d’être dans ce match comparé à certains) alors qu’on nous le vendait comme « totalement imprévisible »…

Je reste dans le thème du Rumble et de Raw : Goldberg & Lesnar, autant lors du « match » de Summerslam j’étais positive à l’idée de, pour une fois, montrer de la faiblesse chez Brock Lesnar, mais trop tirer le filon risque de devenir vite lourd, Goldberg victimise presque Lesnar en le sortant très rapidement du Rumble Match…On sait, de toute façon qu’on aura un rematch entre les 2 à Mania, donc pourquoi retomber dans le même filon ? C’est pas la meilleure façon de vendre le match pour les plus sceptiques.

Et du côté Smackdown. On va commencer par le plus gros : Orton grand vainqueur du Rumble Match, pas vraiment une surprise puisqu’il était favoris et c’était l’un des premiers noms à revenir dans les rumeurs déjà fin 2016. Un final avec Wyatt et Reigns sur le ring, faire sortir Reigns par Orton c’est une façon de faire en sorte que le public soit content de voir Orton l’emporté, là encore, preuve que le coup de Reigns en #30 avait un but, les réaction restent partagées mais l’effet a fonctionné sur beaucoup de spectateurs. Suite à ce dernier Smackdown, la Wyatt Family a clairement montrée sa détermination concernant la ceinture WWE, elle est leur cible, si ce n’est pas Bray Wyatt qui ressors gagnant de l’Elimination Chamber Match au prochain PPV du Show bleu, ce sera Randy qui prendra la relève pour Wrestlemania, l’avertissement a été donné.

Restons dans le thème puisque John Cena surpasse le record de Ric Flair et devient Champion WWE pour la 16 ème fois de sa carrière, un grand Bravo, qu’on l’aime ou qu’on le déteste, on ne peut pas ne pas respecter un minimum Cena, vu sa carrière et son investissement, c’est donc mérité. Suite au dernier Smackdown, la carte se dessine également pour Elimination Chamber, concernant le match principal, je ne suis pas surprises des participants, sauf peut être pour Ambrose, je pensais qu’il défendrait son titre IC, mais depuis la draft, peu d’effectif et ça rend parfois les défenses de titres un peu compliquées en PPV, donc je comprends cette décision. Logique pour Wyatt, pour Styles, pour The Miz vu son règne de Champion IC il mérite sa place dans ce match, et vu la plutôt bonne prestation de Corbin dans le Rumble match (élimination de Strowman), là aussi, ça se tient, c’est vraiment pas mal.

Pour les division féminines, ça me désespère un peu. Mickie James (qui m’as toujours laissé indifférente avant) revient pour perdre deux fois de suite…sans parler de l’image d’Alexa Bliss au passage..J’étais déjà pas fan de la petite, mais alors là, aucune crédibilité pour son règne, on en oubli complètement qu’elle est Championne et elle se fait littéralement voler la vedette par Naomi en ce moment, alors que Naomi non plus ne fait pas partie des lutteuses qui m’ont marquée avant, c’est pour dire. Nikki Bella & Natalya continue leur équivalent de concours de « qui a la plus grosse » version Femmes. Je ne suis clairement pas le public visé, j’ai horreur des nanas qui se comportent comme ça, ça me gonfle complètement et je me fiche de voir un match entre les deux honnêtement.

Niveau Tag Team, j’en avais déjà parlé un peu dans les précédents articles mais vu qu’American Alpha n’as pas eu de réelle construction, on se retrouve un peu comme pour Bliss, avec une équipe Championne, mais totalement transparente, en dehors des performances sur le ring (et là encore, il faut accrocher au style trèèès carré) , on ne les voient pas, je ne sais pas si c’est parce que la WWE sèche déjà sur leur utilisation ou juste si ils ont préférés les mettre de côté pour mettre en valeur le Rumble, mais clairement, c’est pas le plus marquant, mais je m’y attendais un peu. On nous offre un match avec pratiquement toutes les équipes de Smackdown pour Elimination Chamber, on en a eu avant, on verra ce que ça donne.

Un bilan de Janvier mitigé, autant certaines choses sont sympas, autant on a un manque de surprises évident sur le Rumble qui laisse un goût bien amer, Elimination Chamber donne envie pour certains matchs, mais pas vraiment pour d’autres, mais ça c’est une question de goût. Prenez soin de vous & Rendez vous le mois prochain pour la suite.

À propos de l'auteur

Johan Redac' Chef

Johan

Johan, Rédac' Chef chez Direct Wrestling et accessoirement petit ami de Sister Abigaïl mais chut sa doit rester secret....

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour ajouter un commentaire