Dans L'Oeil de Cora

#DansL’OeilDeCora : Billet du Mois de Décembre.

Bonjour à tous, Lectrices et Lecteurs de Direct Wrestling. Cette fois ci, on se retrouve non seulement pour faire le bilan du mois de Décembre, mais aussi le dernier bilan de cette fin d’année 2017 qui, je ne vous le cache pas, ne sera pas à noter comme une des meilleures années de la WWE.
 
On peut malgré tout noter quelques détails positifs. Le mois dernier, je terminais mon bilan mensuel en vous expliquant que je trouvais ça très bien de ramener de nouvelles lutteuses. Entre Absolution pour RAW et la Riott Squad pour Smackdown, de nouvelles recrues font forcément du bien dans les divisions féminines, et ce renouveau prend tout son sens suite à l’annonce de Stephanie McMahon du premier Royal Rumble Féminin. Sur le papier ça donne envie, mais avec le mauvais choix de fin de match pour le MITB féminin de cette année, je reste un peu méfiante même si l’idée me plait. Seul bémol, les championnes restent un peu dans l’ombre : Charlotte s’en sort parce que c’est « Charlotte Flair » mais on oublie totalement qu’Alexa Bliss est championne de RAW : elle est totalement transparente.
Le retour des Open Challenge pour le titre Intercontinental aussi c’est une bonne chose, même si la rivalité entre Reigns et Joe a été vendue un peu trop tôt à mon goût. Trop tôt dans le sens où il aurait été intéressant de proposer plusieurs Open Challenge avant, pour donner plus de visibilité à des lutteurs qui en ont peu (Balor, Itami fraichement débarqué…).
 
On couronne tout juste de nouveaux Champions Tag Team pour RAW, Jason Jordan et Seth Rollins. Pour le moment, je ne peux pas donner un autre avis que « mouais » étant donné que c’est tout récent, qu’Ambrose est blessé et que je n’adhère absolument pas à Jason Jordan.
 
Le flop du moment reste Woken Matt Hardy. J’ai comme l’impression que la WWE n’a absolument rien compris à la gimmick et ne sait faire qu’une caricature de très mauvais goût de cette création de Matt Hardy. Les promos entre lui et Bray Wyatt ne me plaisent pas du tout et sont presque ridicules à voir. Quand à Strowman, on dirait que la WWE fait de Kane sa baby-sitter en attendant de pouvoir utiliser Lesnar, pas sûr que ça lui rende service.
 
Pour Smackdown, Clash Of Champions reste un PPV très oubliable, avec des matchs peu intéressants. Heureusement, Styles conserve le titre WWE. Dolph Ziggler obtient le titre U.S, mais le laisse au sol 2 jours après… Ne voyant absolument rien en Ziggler, cette storyline me laisse perplexe, et je doute que le titre U.S en sorte mis en avant, surtout avec Ziggler.
Le duo Rusev & Aiden English surprend mais apporte un petit quelque chose pour le moment. Je doute que la WWE ait le courage de les couronner champions mais il y’a quelque chose qui fonctionne bien avec ces 2 lutteurs. J’ai un peu plus de mal avec ce qu’ils essaient de construire entre Shane McMahon et Daniel Bryan. Le match de Clash of Champions avec les 2 managers en arbitres ayant un booking plus que prévisible et relativement simpliste. Ce qui m’intéressait au début dans cette storyline me laisse de plus en plus indifférente. Ce n’est pas la période la plus passionnante à la WWE mais c’est toujours le cas en fin d’année, surtout avec le Royal Rumble fin janvier, qui sera le lancement de la Road to Wrestlemania.
Je terminerais cet article en vous conseillant fortement de regarder la série Vikings, pas par hasard, mais simplement parce que notre Rated R Superstar Edge a fait ses débuts dans l’épisode 5 de la nouvelle saison. C’est un « must see » pour ces fans et la série vaut vraiment le coup. J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et merci d’avoir suivi les articles mensuels tout le long de l’année. On se retrouve en 2018 avec le Royal Rumble.
error: Suite à plusieurs plaintes, le clic-droit est désormais activé.