Interviews News

A la veille de la première diffusion de RAW sur l’Equipe, Florian Gazan nous dit tout !

Source : www.facebook.com/lachainelequipe

L’information a été officialisée la semaine dernière et ce pour le plus grand bonheur des fans de catch : La WWE fait son retour sur la TNT française. Pour cause, ce n’est nulle autre que la chaîne sportive l’Equipe 21 qui vient prendre en charge la diffusion de RAW, en clair et de manière hebdomadaire. Le format de RAW ne sera pas de trois heures mais de quarante-cinq minutes. Et à cela, “chaque chose en son temps” énonçait Florian Gazan au micro de Direct Wrestling plus tôt aujourd’hui. Aux commentaires du show, Christophe Agius, habitué de l’exercice et que nous n’avons plus besoin de présenter, mais également Florian Gazan, “jeune commentateur” comme il aime à le dire lui même.

Florian Gazan, c’est une voix que nous avons tous déjà entendu, que ce soit dans le 6/9 sur NRJ, dans les Grosses têtes sur RTL aux côtés de Laurent Ruquier, ou encore vu à la télévision au sein de Touche Pas A Mon Poste il y a quelques années, ou bien sur l’Equipe 21 avec Estelle Denis actuellement.

Après un accord entre la WWE et la chaîne l’Equipe 21, ce sera chaque Samedi  à 10 heures du matin, soit 6 jours après sa première diffusion aux Etats-Unis, que notre duo de commentateurs viendra nous faire vibrer devant l’écran. Une rediffusion aura lieu chaque Samedi soir à 22h30, et ce pour une saison complète de 52 épisodes.

A la veille de la première diffusion, Florian est venu s’entretenir avec la rédac’ afin de nous donner ses ressentis, sa vision de l’émission, faire un retour sur son parcours et énoncer ses projets futurs. Il est notre invité de cette fin de semaine, pour une entrevue à ne pas manquer.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et barbe
Source : L’Equipe 21

Bonjour Florian. Merci d’avoir accepté de venir vous confier auprès de nous. Pour commencer, est-ce que vous pourriez décrire votre parcours professionnel pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

Florian Gazan : J’ai commencé à bosser dans les années 90 à la télé et à la radio. J’ai débuté sur Europe 1 avec Jean-Luc Delarue, que j’ai suivi ensuite chez Canal + avec la Grande Famille, que j’ai suivi également quand nous avons fondé Réservoir Prod sur France 2. Nous avons lancé des émissions comme Ça se discute ou C’est mon choix. Parallèlement j’ai continué à faire de la radio, qui est ma première passion, avec quelques années passées au 6/9 chez NRJ, chez Fun Radio ou encore sur Virgin.

J’ai aussi travaillé sur Europe 1 avec Laurent Ruquier dans On va s’gêner puis sur RTL avec les Grosses Têtes. Dans ce même temps, je suis en poste au sein de l’Equipe 21 depuis maintenant quatre ans, pour parler essentiellement de foot et mettre un peu d’humour dans tout ça. J’essaie d’être la personne qui va pouvoir faire des blagues et amener un regard décalé sur le sport.

Résultat de recherche d'images pour "florian gazan l'equipe 21"
Source : L’Equipe 21

Qu’est-ce qui vous a donné envie de commenter le catch lorsque la chaîne l’a proposé ?

Florian Gazan : Je suis très content de pouvoir commenter le catch parce que je suis convaincu que c’est une discipline qu’il faut regarder avec une vision un peu décalée. Je pense qu’il faut la traiter sérieusement et avec humour et c’est pour ça que je suis très satisfait de pouvoir commenter RAW sur l’Equipe car c’est à la fois du sport et du spectacle. C’est quelque chose où il faut avoir un peu de recul, un peu d’humour et de second degré, parce que c’est un vrai show. On est pas sur une diffusion de curling, de judo ou de sumo [Rires].

Effectivement [Rires]. Justement, au milieu de tous ces sports reconnus, est-ce qu’avec la représentation du catch que peut avoir le grand public, vous n’appréhendez pas trop la réaction des gens sur le fait que vous commentiez cela ?

Florian Gazan : Et bien écoutez non, parce que déjà je fais ce que j’ai envie de faire, et que je me soucie assez peu de ce que les gens peuvent en penser à partir du moment où c’est ma volonté de le faire [Rires]. On aurait pu me dire la même chose quand j’ai commencé à prendre mon rôle de chroniqueur foot sur la chaîne l’Equipe parce que le foot peut encore avoir une image de “beauf” auprès de certaines personnes.

Mais j’assume ça parce que j’ai toujours aimé le foot depuis que je suis petit, tout comme j’ai toujours aimé le catch depuis que je suis enfant. La seule différence actuellement, c’est que je suis plus calé dans le foot qu’en catch. C’est important pour moi de ne pas vendre quelque chose qui n’est pas la réalité : Je suis un amateur de catch, je n’ai pas la science que peut avoir Christophe qui commente avec moi, mais c’est justement ce qui est intéressant.

Vous vous dites “amateur”, mais quand est-ce que vous avez commencé à regarder le catch justement ?

Résultat de recherche d'images pour "zarak catch francais"
Source : lemonde.fr

Florian Gazan : J’ai commencé à suivre le catch sur Antenne 2, à l’époque où étaient diffusées Les Superstars du Catch. C’était les retransmissions avec Le Petit Prince ou Zarak, c’était le catch à la française et ça me plaisait déjà beaucoup parce que je faisais déjà le parallèle avec le catch et les super-héros des Comics. J’ai grandi avec les Marvel en étant un grand fan d’Iron-Man ou de Spider-Man, et à mes yeux, le catch me permettait de voir des super-héros en vrai.

C’est comme les Comics, avec des rivalités, des histoires et des trahisons. Les Superstars sont des super-héros. Ils ont un physique très impressionnant, ils sont forts, ils sautent, ils bondissent, ils ont leurs pouvoirs avec leurs prises de finitions, de soumissions etc. Ils ont chacun leurs spécificités, leurs musiques, leurs tenues et c’est ce qui m’a tout de suite plu. Je m’y suis vraiment retrouvé dans les années 80 avec les Hulk Hogan, British Bulldog etc., c’est avec des catcheurs comme eux que j’ai beaucoup suivi le catch.

J’ai un peu plus lâché dans les années 90 parce que le catch était moins présent en France, qu’il n’y avait pas internet  donc c’était plus compliqué de le suivre contrairement à aujourd’hui. J’ai commencé à m’y ré-intéresser au travers de Superstars comme The Rock ou John Cena, qui sortaient du commun et qui ont redonné une image forte au catch. C’est aussi quand la WWE a commencé à intégrer des peoples dans ses shows, avec des personnes comme Donald Trump, que le catch a pu sortir des médias spécialisés et toucher un plus large public. Ça m’a aussi permis de m’y pencher à nouveau.

J’ai aussi des enfants et il y a toujours un moment, surtout quand on a des garçons, où ils vont s’intéresser aux Superstars et donc j’ai remis le doigts dedans réellement à partir de là. Mais je tiens vraiment à revenir là dessus, je ne suis pas un spécialiste de catch, je suis un amateur qui adore ça parce que c’est hyper spectaculaire, super bien foutu et que quand je suis devant et bien je ne lâche pas. En attendant, je n’ai pas tout le savoir de Christophe, je ne connais pas toutes les prises, toute l’histoire de chaque catcheur etc., même si je me renseigne et qu’aujourd’hui je sais qui fait quoi, qui est qui et que je vais apprendre au fur et à mesure.

Qu’est ce qui, selon vous, fait votre force à tout les deux ?

Florian Gazan : Et bien ce duo est intéressant parce que comme lors d’une émission sportive, on a toujours l’animateur, ce qui sera un peu mon rôle en plus de pouvoir faire des vannes avec Christophe, et le spécialiste. En tant qu’animateur je dois avoir en tête que le catch arrive sur la chaîne l’Equipe tout fraîchement et donc qu’on va toucher plusieurs publics. Il y aura ceux qui sont des supers fans, et on espère qu’ils seront là, et ils retrouveront Christophe avec son côté très pointu sur le catch. Mais mon rôle sera également de faire aimer, partager et apprécier le catch à ceux qui ne le connaissent pas.

Source : www.facebook.com/lachainelequipe

L’idée sera donc d’être un peu à deux vitesses et de convenir à tout le monde. On est parti pour une saison complète de 52 épisodes, ce qui laissera aux gens le temps de s’attacher aux personnages, de comprendre nos caractères et ça évoluera, je n’en doute pas. Quand on a commencé à enregistrer le programme avec Christophe, on s’est retrouvé face au truc, on s’est fait plaisir et on s’est lâchés. On est vraiment là pour faire le show et j’espère que les téléspectateurs demain matin apprécierons ça.

Vous vous prêtez donc pour la première fois à cet exercice, alors comment est-ce qu’on appréhende ça ? Lorsqu’on commente avec Christophe qui a de l’expérience, est-ce qu’on se laisse porter par lui ou est-ce qu’on se prépare bien à l’avance ? 

Florian Gazan : Pour me mettre vraiment en condition, j’ai déjà commencé à regarder plusieurs shows en version originale pour voir comment faisaient les commentateurs américains. Je me suis aussi souvenu des commentaires de mon enfance, avec des duos de commentateurs qui se taquinaient et où lorsque l’un disait blanc, l’autre répondait noir. Il y a toujours un jeu entre les commentateurs, ça fait vraiment partie du tout.

J’ai aussi beaucoup regardé ce que faisaient Christophe et Philippe depuis des années parce qu’ils forment vraiment un duo excellent. J’ai regardé comment ils faisaient, même si je sais que je ne suis pas Philippe et que j’ai ma personnalité. Le duo sera donc un peu différent mais on va bien rester dans ce genre de complicité là.

Résultat de recherche d'images pour "agius et chereau"
Source : Toutelatele.com

On a enregistré avec Christophe un “Numéro 0”, une émission pilote, parce qu’il faut prendre une rythmique et que j’ai besoin d’apprendre. Christophe, lui, connaît ça par cœur. Il sait exactement comment se déroulent les combats, il sait quand il faut se taire, quand il faut commenter etc. Donc je compte beaucoup sur lui et je suis vraiment ravi de l’avoir à mes côtés car il représente une sécurité incroyable à mes yeux.

Il me permet de me concentrer sur ce que je peux amener à cette émission : Mon ton, mes vannes et puis ce côté animation également. Après nous sommes un jeune couple et on va apprendre à se connaître. Déjà on s’entend bien et c’est important ! [Rires]. On va se roder au fil des semaines, on va trouver nos gimmicks, nos points spécifiques et tout ceci sera une histoire à écrire pour nous aussi.

Comment s’est déroulé votre accès aux commentaires de RAW ? C’est quelque chose qu’on vous avait proposé ou que vous avez demandé ?

Florian Gazan : Alors j’ai su que la chaîne était en discussion avec la WWE parce que cette dernière voulait revenir en France sur une chaîne gratuite de la TNT, ce que je trouve super, et je me suis proposé pour le poste. C’est vraiment l’amour de cette discipline, de ce spectacle qui m’a motivé à proposer ma candidature. Cet hiver nous avions déjà organisé l’émission L’homme le plus fort du monde sur l’Equipe, que j’avais aussi faite, qui m’avait fait bien marrer et surtout qui avait bien marché.

Source : www.lequipe.fr/Athletisme/Article/L-homme-le-plus-fort-du-monde-episode-2/718651

C’est un exercice qui m’avait bien plu malgré le fait que ce ne soit pas ma principale activité sur la chaîne. J’aime me confronter à de nouvelles choses pour ne pas m’endormir. Vu la réussite du programme, je pense que ça a renforcé la chaîne dans l’idée de diffuser un programme de force, plutôt spectaculaire, et donc qu’il y avait quelque chose à faire à ce niveau là.

Plusieurs personnes ont fait acte de candidature, tout comme moi, et nous avons tous passé le pilote de l’émission en commentant un segment de RAW. La difficulté se portait sur le fait que nous ne commentions pas à deux, mais seuls, ce qui m’a réellement permis de réaliser que le catch se commentait à deux [Rires]. Apparemment, je ne m’en suis pas trop mal sorti puisque c’est moi qui ait été choisi par la chaîne et les américains… Puisque oui, la WWE a tout de même son mot à dire sur la chose [Rires]. Ma demande était d’avoir quelqu’un avec moi et on a pu avoir la chance de récupérer Christophe. Mais rassurez-vous, il continuera tout de même de commenter aux côtés de Philippe !

Vous me dites que vous aimez les nouveaux défis, alors est-ce que vous vous lancez dans les commentaires télévisés uniquement ? Ou est-ce que vous avez l’ambition de pouvoir aller commenter des shows français, comme peut le faire Christophe avec l’ICWA ou encore comme l’avait fait Nadir Mohammedi avec l’APC ?

Florian Gazan : Oulà, je n’en suis pas encore là. Pour l’instant on va commencer demain matin et on va déjà voir comment ça se passe. Pourquoi pas par la suite, si je deviens quelqu’un qui est légitime et que ça fonctionne bien. On me proposera peut être des choses, mais on verra à ce moment là. Déjà, lorsque Christophe me racontait ce que c’était de commenter à WrestleMania, ça m’a fait briller les yeux et je me disais que si ça se passait bien, j’adorerai pouvoir aller sur un show en direct pour vivre ça en vrai.

Source : WWE France

C’est déjà tellement incroyable de le voir à la télé, alors être sur place, ça doit être énorme. C’est comme lorsqu’on aime le foot et qu’on peut aller voir une finale de coupe du monde, ça fait vibrer ! Donc pour l’instant, chaque chose en son temps, je suis un jeune commentateur de catch et on verra comment ça évolue avec le temps [Rires].

Vous me disiez tout à l’heure que l’Equipe et la WWE avaient signés pour une saison. Est-ce que c’est quelque chose d’irréversible ou est-ce que le contrat contient, par exemple, une clause incluant un certain nombre de téléspectateurs minimum pour que la diffusion puisse continuer dans le temps ?

Florian Gazan : Alors je ne sais pas du tout, je n’étais pas dans les négociations et donc je ne suis pas du tout au fait de cela. Ce dont je suis certain en tout cas, c’est qu’il y a une volonté très forte de la part de la WWE d’avoir un accès gratuit à ses shows sur la télévision française. Il y a cette même volonté de la part de la chaîne l’Equipe de développer ce programme parce que même si ce n’est pas la même chose que le Tour d’Italie ou le biathlon avec Martin Fourcade, la chaîne reste une chaîne de sport généraliste et donc on estime que le catch est” un cousin, un ami” de tout cela.

C’est dans ce sens qu’on a la volonté d’aller chercher un autre public, un peu plus jeune, qui ne regarde pas forcément la chaîne car le vélo ne le passionne pas, mais qui va être fan de catch et qui donc va pouvoir trouver son bonheur. A nos yeux le catch a toute sa place sur la chaîne et nous croyons très fort au fait que le programme a un vrai potentiel. Il marche dans tout les pays d’Europe et on se dit qu’il y a pas de raison qu’il ne marche chez nous, sur une chaîne gratuite.

C’est une acquisition qui est très importante, d’où la raison de la diffusion hebdomadaire, à une heure fixe le samedi matin et avec une rediffusion le soir. Le but est de s’inscrire dans la durée. On est parti sur une saison mais la WWE et l’Equipe espèrent bien que ça marchera suffisamment bien pour qu’on continue au delà. Une chose est sûre : Nous sommes plutôt confiants. Nous savons que ça ne cartonnera pas dès la première semaine, qu’il faudra du temps, mais nous espérons que sur la durée, cela fonctionnera bien.

Justement, que pourriez-vous dire aux sceptiques qui sont réticents face au catch, pour les convaincre de vous regarder ?

Florian Gazan : Je leur dirai qu’ils vont retrouver dans RAW tout ce qu’ils aiment dans une retransmission de sport en général. Ils vont retrouver des athlètes, car oui les catcheurs sont des athlètes. Tout le monde ne peut pas faire ce qu’ils font et justement, nous recommandons à chaque fois de ne pas le faire chez soi ou à l’école. Ça s’apprend, ça demande du taf, de l’entraînement car ça a beau être scénarisé, on peut se blesser gravement, voire se tuer.

L’image contient peut-être : 7 personnes, texte
Source : WWE France

Ensuite, je leur dirai qu’il y a dans le catch toute la dramaturgie qu’on retrouve dans le sport : Du suspens, de l’indécision, des retournements de situation etc. Au delà de ça, c’est un super beau programme avec des personnages attachants, un rythme qui va à deux-cent à l’heure, des gens qu’on aime ou qu’on aime pas… Comme au foot ! Il y a les équipes qu’on supporte, celles qu’on déteste, tout comme les joueurs qu’on apprécie et ceux que l’on aime pas. Le catch c’est réellement un grand 8. On s’assoit dedans pour quarante-cinq minute et on reste accroché à son siège car c’est une vraie montagne russe.

Quand on met le doigt dans le programme, même si on ne connaît pas ou qu’on est pas un grand fan, et bien c’est difficile d’en sortir. C’est tellement bien fait, avec ce show spectaculaire, ce stade rempli, ces effets pyrotechniques, ces matchs impressionnants… Franchement ? Je ne vois pas comment on ne peut pas apprécier ça. Et pour ceux qui restent bloqués sur l’image du “truqué”, “chiqué”, et bien je leur assure que lorsqu’on est devant RAW ou même Smackdown, on ne voit pas tout ça car on est pris dedans.

Je pense qu’il ne faut même pas se poser cette question là, il faut juste kiffer le truc parce que c’est vraiment fun à regarder. Dans le catch, il y a le sport et le spectacle, et c’est tout ce qu’on aime. On cherche tous le spectaculaire dans le sport, ne serait-ce qu’au foot : On adore voir un très bon match plutôt que quatre-vingt dix longues minutes ennuyeuses. Donc je terminerai en leur disant la chose suivante : Si vous aimez, venez et vous ne serez pas déçus. Si vous avez des à priori, laissez les aux vestiaires, venez regarder le show et vous ne serez pas déçus. Au bout de quarante-cinq minutes vous en aurez pris plein les yeux, et si on a bien fait notre travail, alors vous aurez envie de revenir la semaine suivante.

Merci à vous Florian, et bien évidemment tout le monde espère que ce sera une grande réussite, car nous n’attendons que cela.

Florian Gazan : Merci à vous, on compte sur vous également car nous avons besoin de vous pour cette exposition là, pour avoir des retours et des critiques constructives. Le succès de RAW sur la chaîne l’Equipe dépend de nous, mais également de vous !

__________________________

Le rendez-vous est donc pris : Chaque Samedi matin à 10h et tous les Samedis soir à 22h30, et ce dès demain, retrouvez RAW sur la chaîne l’Equipe 21, commenté par Florian Gazan et Christophe Agius ! Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller consulter le site officiel de l’Equipe 21, en cliquant sur le lien ci-contre : La Chaîne l’Equipe Officielle.

À propos de l'auteur

Grems

Co-Fondateur & Chargé de Communication chez Direct Wrestling

1 commentaire

Cliquez ici pour ajouter un commentaire

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
error: Suite à plusieurs plaintes, le clic-droit est désormais activé.